Macky Sall pour ’’un capital humain hautement qualifié’’

0
515

Diamniadio, 16 mars (APS) – Le président Macky Sall a souligné jeudi la nécessité d’avoir ’’un capital humain hautement qualifié apte à conduire la transformation structurelle du continent contenue dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine’’.

 

’’L’agenda 2063 aspire à une forte prospérité durable fondée sur une valorisation optimale des immenses potentialités dont actuellement les ressources humaines sont les premières’’, a dit Macky Sall à l’ouverture de la Triennale 2017 pour l’Education et la Formation.

 

Ces options fondamentales adossées à une gouvernance démocratique ont pour objectif de garantir un bien être des populations notamment les jeunes et les femmes dans la paix et la sécurité, a t –il ajouté.

 

La réalisation de cet ambition requiert ‘’un capital humain hautement qualifié apte à conduire la transformation structurelle’’, a rappelé le chef de l’Etat.

 

Pour le président Sall, ‘’c’’est toute l’importance qu’il faut accorder à la revitalisation de l’éducation qui constitue un des piliers essentiels de notre développement’’.

 

En effet, a t –il dit, devant les envoyés spéciaux de différents chefs d’Etat et de ministres en charge de l’Education et de la Formation, ‘’il ne saurait y avoir de progrès sans une éducation de qualité pour tous, de démocratie sans une éducation de qualité pour tous puisqu’elle se fortifie par une conscience citoyenne formée et informée’’.

 

C’est pourquoi, a t-il souligné, l’Afrique doit repenser son modèle de formation et d’éducation.

’’Il nous faut surtout nous accorder sur des stratégies efficientes de réalisation d’une Afrique moderne, nous ancrer dans cette tradition de valeur et nous tourner résolument vers les sciences, la technologie et l’innovation’’, a insisté Macky Sall.

 

Le chef de l’Etat se dit ’’convaincu’’ que l’éducation est un ’’levier stratégique’’ pour l’Afrique à travers l’agenda 2063.

 

Il s’agira, a t -il relevé devant des envoyés spéciaux venus du Maroc, d’Angola, de Gambie, d’ Egypte, etc, de ’’bâtir un continent prospère réconcilié avec lui-même et ouvert sur le monde’’.

 

’’Un continent qui sera soucieux de la bonne gouvernance, de la démocratie, des droits humains et de l’environnement’’, a dit Macky Sall, estimant qu’’’il ne saurait y avoir de paix durable tant que persiste l’ignorance’’.

 

Pour le chef de l’Etat, ’’nos progrès dans les différents domaines économiques et sociaux sont intimement liés aux performances de nos systèmes éducatifs’’.

 

’’Voilà pourquoi nous devons soutenir cette initiative majeur de l’ADEA inscrite dans une démarche constructive et inclusive qui oriente nos actions dans une vision durable’’, selon le chef de l’Etat.

 

ADL/OID

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here