Audrey Pulvar réagit à sa suspension

0
873
Audrey Pulvar à la 42ème Cérémonie des Césars du Cinéma à la Salle Pleyel, à Paris, France le 25 Février 2017 Audrey Pulvar at the 42nd Cesars' Ceremony awards at Pleyel hall, in Paris, France on February 25th, 2017 PICTURE NOT INCLUDED IN THE CONTRACT. ! Only BELGIUM !

 

Après avoir signé une pétition anti-Le Pen intitulée “Féministes, nous ne voulons pas du Front National. Nous votons Emmanuel Macron” et lancée par la ministre des Familles Laurence Rossignol, la journaliste Audrey Pulvar s’est vue suspendue d’antenne.

CNews, la chaîne télévisée sur laquelle Audrey présente plusieurs émissions, a effectivement décidé de la suspendre jusqu’à la fin de la campagne présidentielle, autrement dit jusqu’au 7 mai prochain. Audrey n’aurait pas, selon la chaîne, respecté son engagement de neutralité en signant cette pétition.

Une décision qui a non seulement déchaîné la colère des internautes, mais également celle des politiques: “Audrey Pulvar sanctionnée pour avoir signé contre le FN! Quelle régression. Il y a 15 ans tous les démocrates étaient rassemblés pour la République”, a entre autres tweeté Harlem Désir, le secrétaire d’État aux Affaires européennes.

La principale intéressée, elle, a tenu à remercier les personnes qui la soutiennent, ainsi qu’à évoquer un poème du résistant français Réné Char, “Les désenchantés silencieux”: “Merci à toutes et tous. Je découvre vos messages. Les désenchantés silencieux de Réné Char ont ouvert le chemin, ils nous obligent”, pouvons-nous lire sur le compte Twitter d’Audrey, avec le hashtag #2002-2017, en référence aux années où le Front National s’est retrouvé au deuxième tour des élections.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here