Blatter entendu dans le cadre d’une enquête sur les Mondiaux 2018 et 2022

0
660
Former FIFA president Sepp Blatter gives an interview to news agencies on April 21, 2017 in Zurich. / AFP PHOTO / Michael Buholzer

L’ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, a été entendu comme témoin dans le cadre d’une enquête française sur les conditions d’attribution des Coupes du monde de football 2018 en Russie et 2022 au Qatar, a-t-on appris jeudi de source proche de l’enquête.

Sepp Blatter, contraint au départ après le vaste scandale de corruption qui a déstabilisé l’instance, a été entendu en Suisse le 20 avril dans le cadre d’une demande d’entraide pénale internationale des autorités judiciaires françaises, a précisé cette source, confirmant une information du quotidien le Monde.

Le parquet national financier (PNF) avait ouvert en 2016 une enquête préliminaire pour “corruption privée”, “association de malfaiteurs”, “trafic d’influence et recel de trafic d’influence” sur des soupçons de corruption à la Fédération internationale de football (FIFA), en lien avec l’attribution de ces deux Coupes du monde, selon une source judiciaire.

Des enquêtes ont déjà été lancées par les justices suisse et américaine.

D’après Le Monde, le PNF devrait focaliser son attention sur les protagonistes français de l’affaire: le Tahitien Reynald Temarii, ex-membre du comité exécutif de la FIFA, suspendu huit ans, le Français Jérôme Valcke, ex-secrétaire général (2007-2015) de la Fédération internationale, radié dix ans et sous le coup d’une procédure pénale du parquet suisse pour des soupçons de gestion déloyale et d’autres délits ; et son compatriote Michel Platini, suspendu quatre ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here