La Bad et la banque mondiale blacklistent le constructeur de l’Université de Kaolack

0
959

Jiangsu Sénégal, l’entreprise ayant hérité de la construction de l’Université e Kaolack a été exclue des marchés du groupe de la Banque mondiale. Ce, pour fraude présumée commise par sa maison mère. C’est ce que révèle Libération dans sa livraison de ce vendredi. En effet, renseigne ledit quotidien, l’entreprise chinoise a tenté de frauder en communiquant de fausses informations pour des appels d’offres. Et ses responsables qui avaient été convoqués lors de l’instruction du dossier avaient reconnu les faits.

Pire, l’entreprise chinoise est aussi exclue des marchés financés par la Banque africaine de développement. Une  mesure entrée en vigueur le 14 février 2014 et qui va s’étaler jusqu’au 19 janvier 2038. Là encore, l’entreprise a effectué des manœuvres frauduleuses sur des appels d’offres que la Bad.

Libération renseigne que la décision du groupe de la Banque mondiale vise la maison mère de Jiangsu, mais aussi ses filiales au Sénégal et en Namibie. Pour le cas du Sénégal, la filiale de Jiangsu est exclue des marchés de la Banque mondiale jusqu’au 27 juillet 2018.

Auteur: Seneweb News

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here