60 milliards de la Banque mondiale au Sénégal pour une électricité moins chère

0
1020

Au bout du compte, les ménages sénégalais devraient faire davantage d’économies sur leur facture d’électricité. Ce, après qu’ils ont bénéficié d’une première baisse au début de cette année. Vendredi dernier, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a accepté d’octroyer au Sénégal un financement de 91,5 millions d’euros (environ 60 milliards de francs CFA) pour le Projet d’extension du système de transport électrique.

Selon un communiqué parvenu à Seneweb, ce projet “permettra d’améliorer la fourniture d’électricité auprès des usagers, en augmentant considérablement le commerce de l’électricité au sein de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs)”. Objet final : baisser les tarifs en promouvant “le développement et le partage de l’électricité hydroélectrique, qui a été la clé de la réduction des coûts de l’électricité au Sénégal, au Mali et en Mauritanie”.

“Le Sénégal possède l’un des meilleurs taux d’accès globaux à l’électricité en Afrique subsaharienne, mais son prix de production est relativement plus élevé que la moyenne régionale, et l’accès dans les zones rurales demeure faible”, fait remarquer Louise Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale au Sénégal.

Le Projet devrait permettre de corriger ce paradoxe. D’autant que, signale Louise Cord, “chacun de ces pays pourra accéder à des sources d’énergie nouvelles et plus diversifiées, garantissant plus de fiabilité et de flexibilité, tout en diminuant le coût de l’électricité”.

En outre, souligne-t-on dans le communiqué, “une fourniture d’électricité plus fiable devrait également avoir des effets positifs sur la productivité de la population ainsi que les avantages comparatifs des entreprises dans les pays de l’OMVS et, à terme, créer des emplois et stimuler la croissance économique”.

Auteur: Seneweb News

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here