Différend Woodside-Far : Menace sur les délais de livraison des premiers barils

0
133

Deux entreprises pétrolières se battent farouchement en Australie, pour le contrôle du Champ Pétrolier Sne sénégalais. Un combat qui risque sérieusement de porter préjudice à notre pays, les délais de livraison des premiers barrails de pétrole risquent d’être retardés. C’est ce que le rapporte le Quotidien Les Echos. Ledit journal renseigne que depuis octobre 2016, Woodside Petroleum, un géant de la production de gaz et de pétrole, et Far Ltd, une compagnie junior, se disputent 35% des parts du champ Sne, situé au large du Sénégal.

Et tout est parti du rachat par Woodside Energy des 35% de pièces en tant que groupe américain ConocoPhilips dans le permis d’exploration au niveau de Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Offshore profond. Une opération que le concurrent de Woodside, Far Ltd, un concours contesté. Détenteur de 15% des parts dans ces mêmes permis, la Junior australienne revendique un droit de préemption sur les parties de ConocoPhilips.

Et pour Far, prenant les parties de ConocoPhilips est d’autant plus important que cela lui permetit de devenir actionnaire principal dans ces blocs avec 50%. Woodside, qui a mis 350 millions de dollars pour le rachat des parts de Conoco Philips et 90 millions de dollars d’ajustement complémentaire, un dénoncé, dans un communiqué adressé à la bourse australienne, des «allégations» jugées «sans crédit» de son concurrent. Elle juge que les actions menées par Far ont mis en péril le développement en temps voulu du champ pétrolier Sne dans un bassin émergent ».

«Le développement du domaine risque d’être retardé par le refus de Far de soutenir les étapes préliminaires qui permettent à la compagnie de pétrole et de Gaz de Perth de diriger les opérations sur le terrain, il lui fait l’option de faire Dans le cadre de son contrat d’achat », a signalé Woodside. Mais, pour le moment, Far ne veut pas d’arrangement qui ferait de Woodside l’opérateur principal. Il faut rappeler que dans le champ Sne, il a été découvert du pétrole avec un potentiel estimé à plus de 2,7 milliards de barils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here