Santé et Ramadan : Les bienfaits de la datte selon la Science et le Coran

0
38

Parmi les produits de consommation cités dans le Coran et la Sunna est un fruit qui fut très consommé et apprécié par le Prophète (salallahou alayi wa sallam) et les salafs : la datte.
Originaire des bassins de l’Euphrate, ce fruit est consommé depuis des millers d’années. Aliment phare des gens du Moyen-Orient et de la péninsule arabique depuis fort longtemps, la phoeniculture y est très développée dans cette région. Ce fruit est non seulement très bénéfique pour notre organisme, mais il est un aliment phare de la Tradition Prophétique.

Un aliment exceptionnellement riche et nourrissant pour l’organisme

La datte contient de nombreux bienfaits pour le corps humain. Elle est très riche en potassium, et en fer. Elle contient beaucoup de vitamines, de minéraux, et de glucide qui en font un fruit énergétique, et une source alimentaire clé pour faciliter l’effort musculaire. Elle constitue donc un allié intéressant à consommer pour les sportifs. Il contient aussi un taux de sucres (glucose, saccharose, et fructose) élevé.

Sa très forte contenance en fibres facilite le transit intestinal. Source importante d’antioxydants, il permettrait également de réduire le taux de cholestérol, et le risque de certaines maladies cardiovasculaires.
De par la richesse de sa composition, un scientifique, V. H. W. Dowson, a même déclaré qu’une datte et un verre de lait suffiraient à répondre aux besoins nutritionnels quotidiens d’une personne.

Les bienfaits de la datte selon le Coran et la Sunna

Un fruit très apprécié par le Prophète (salallahou walayi wa sallam)
Un hadith montre que le Messager de Dieu (salallahou alayi wa sallam) aimait manger la datte . Abdallah Ben Dja’ffar rapporte : « J’ai vu le Prophète manger des concombres sauvages avec des dattes fraîches.» (Boukhari et Mouslim)

Ou encore ces hadiths sur la datte comme aliment de base, comme c’était le cas à Médine :
Le Prophète (salallahou alayi wa sallam) a dit : « Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants ont faim ». (Mouslim)

Abou Houraïra a dit : « Le Prophète distribua un jour des dattes à ses compagnons. Chacun d’eux eut droit à sept dattes ; j’eus le même nombre moi aussi… » (Boukhari)

Le fruit qui nourrit Maryam (alayia sallam) au moment de son accouchement
Ce fruit avait également servi à nourrir Maryam (alayia sallam) qui était sur le point d’accoucher, affaiblie et seule.

PUIS LES DOULEURS DE L’ENFANTEMENT L’AMENÈRENT AU TRONC DU PALMIER, ET ELLE DIT : « MALHEUR À MOI ! QUE JE FUSSE MORTE AVANT CET INSTANT ! ET QUE JE FUSSE TOTALEMENT OUBLIÉE ! » ALORS IL L’APPELA D’AU-DESSOUS D’ELLE, [LUI DISANT] : « NE T’AFFLIGE PAS. TON SEIGNEUR A PLACÉ À TES PIEDS UNE SOURCE. SECOUE VERS TOI LE TRONC DU PALMIER : IL FERA TOMBER SUR TOI DES DATTES FRAÎCHES ET MÛRES. MANGE DONC ET BOIS ET QUE TON ŒIL SE RÉJOUISSE !  (VERSETS 23 À 26 – SOURATE MARYAM)

Selon Amr Ben Maymoun, les dattes constituent un aliment extrêmement nourrissant et à la composition adéquate pour une femme sur le point d’accoucher (riche en fer, potassium, calcium, fibres, vitamines, et en sucres), lui permettait après cet affaiblissement de retrouver l’énergie.

Notons qu’il existe plusieurs types de dattes citées dans la sunna : il y a les dattes mûres (Busr), et les dattes fraîches (Rutab).

Selon Ibn Al-Qayyim, « la datte mûre est chaude et sèche, et sa sècheresse est plus grande que sa chaleur, elle assèche l’humidité, tanne l’estomac et constipe. Elle est aussi utile à la gencive et à la bouche ». Il ajoute aussi que « les dattes sèches sont connues pour leur richesse en potassium, en calcium, et en glucide, alors que les dattes fraîches contiennent beaucoup plus d’antioxydants ».

D’autres hadiths attestent de sa forte consommation en ce temps, et nous éclaircissent sur certaines façon de la consommer.

Un remède contre le mal (poison et sorcellerie)

D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui-a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes Al-Ajwa, rien ne pourra lui nuire en ce jour, ni par le poison et ni par la sorcellerie » (Boukhari et Mouslim)
Les dattes Al-Ajwa évoquées sont une variété qu’on retrouve à Médine, parmi les meilleures de tout le Hijaz.

Pour rompre le jeûne (tout simplement) 

Anas rapporte : Le Messager d’Allah rompait le jeûne par quelques dattes fraîches avant d’accomplir la prière. S’il n’y avait pas de dattes fraîches, il prenait des dattes (tamr) ; et s’il n’y en avait pas non plus, il buvait quelques gorgées d’eau ». (Abou Dawoud)

Autre version : Salman Ben Amer rapporte que le Prophète a dit  « Si l’un d’entre vous veut rompre le jeûne, qu’il le fasse avec des dattes par ce qu’elles sont une bénédiction, et s’il ne trouve pas des dattes, qu’il rompe le jeûne avec de l’eau parce qu’elle est une purification » (Abou-Daoud et at-Tirmidhi).

Outre ces usages, la datte est très bien appréciée pour son goût et peut être consommée telle une sucrerie. Aliment santé, aliment Sunnah, la datte est aussi un aliment plaisir !

Le Scientifique avec ajib Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here