L’Etat fait un gré à gré de 6,350 milliards pour éviter une plainte au tribunal arbitral de Paris

0
74

L’achèvement du tronçon de la route nationale numéro 6 entre Ziguinchor et Tanaff a failli counter devant le tribunal arbitral de Paris à l’Etat du Sénégal. Pour éviter une telle humiliation, le gouvernement a négocié à gré à gré d’un montant de 6 350 000 000 F Cfa avec la société Corsan Construction de Corviam, béni par l’autorité de régulation des marchés publics.

Alors même que les conditions énumérées pour permettre la conclusion d’un marché complémentaire avec le titulaire du marché initial ne sont pas remplis d’après le journal Les Echos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here