Reçue par le Premier ministre après leurs contestations : Thérèse Faye Diouf se confond en excuses  

0
47

Macky Sall et son Premier ministre ne badinent pas sur les contestations des investitures pour les législatives. Déjà des têtes ont été coupées et trois de leurs responsables politiques ont été limogés suite à leur désaccord exprimé sur les investitures. La Convergence des jeunesses républicaines (COJER) dont leurs membres ont été zappés des investitures avaient exprimé leur frustration. Mais, c’est sans compter la détermination de leur patron Macky Sall qui n’hésite pas à les exclure de sa formation politique.

Thérèse Faye Diouf qui est à la tête des instances jeunes a vite rectifié l’erreur avant de connaitre le même sort que les contestais. Reçue par le Premier ministre, elle ‘est confondue en excuse t rejette la faute à ses autres membres. « Nous avons été infiltrés par des individus mal intentionnés », tente-t-elle de se dédouaner dans L’Observateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here