Heurts à Touba : La police se décharge

0
54

 

Photo D’illustration : Point de presse de Dayiar Safinatoul Amane

Après les violentes manifestations à Touba, le chargé de communication  de la police religieuse « Safinatoul Aman », s’est exprimé pour nier toute implication de son mouvement. A l’en croire, la police religieuse n’a rien à voir avec ces évènements. Et soutient qu’il y a eu confusion d’identité. «  La personne impliquée dans les incidents et qui est considérée  par beaucoup comme membre de Safinatoul Aman n’en n’est pas un. Car, n’ayant jamais eu la carte de membre de l’organisation », souligne le chargé de la communication spéciale de Touba.

Le commissaire de la police spéciale de Touba est également monté au créneau pour s’expliquer sur cette affaire. Modou Mbacké Diagne qui dément une mort d’homme durant ces heurts, apporte une précision sur la blessée Anta Sall, 19 ans. Selon le patron de la police de Touba, «  elle a été atteinte par une balle de calibre 6, 62 mm. Un calibre, précise-t-il, qui n’est pas utilisé par ses éléments  qui ne disposent que d’armes de calibre 9mm ».

Sources : Les Echos , L’Observateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here