Année 1985: Youssou Ndour signe « Nelson Mandela », Franco sort « Mario »

0
429

L’année 1985 voit Youssou Ndour signait l’une de ses œuvres les plus funky, le Maxi 45T, The Rubberband Man/Nelson Mandela et organisait dans le tout nouveau stade de l’Amitié à Dakar un concert de solidarité pour la libération de Nelson Mandela.Au même moment en Afrique centrale, dans l’ex Zaire de feu, Le maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga, le roi de la Rumba, Franco signait « Mario », Sept minutes de pur bonheur et de déhanchements langoureux.La chanson du célèbre Franco, de son vrai nom François Luambo Makiadi, enflamme toujours les foules. Surtout, ne vous hasardez pas à qualifier un Congolais de Mario, il deviendrait rouge de colère ! Car le Mario en question n’est autre qu’un séducteur entretenu par une bourgeoise argentée qui, lassée, finit par le chasser. Honte au monsieur sans morale. Dames riches mais esseulées, en mal d’ébats amoureux, jeunes hommes en quête d’argent facile… Tels sont quelques-uns des traits d’une société dont Franco connaît toutes les facettes et qu’il a su si bien chanter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here