Macky encense Dionne: « Vous êtes un homme raisonnable et raisonné »

0
72
Le président Sall est très satisfait de la victoire de la mouvance présidentielle aux législatives du 30 juillet dernier. Et, il l’a exprimé, hier, devant les membres du secrétariat exécutif permanent de l’Apr. «On a gagné et c’est le plus important. Faire 5 ans d’exercice du pouvoir et avoir des résultats aussi importants, c’est très appréciable », s’est réjoui le chef de l’Etat. 
Dès lors, il demande à ses camarades de pas suivre l’opposition sur le débat des 49 %. Parce que pour lui, les élections législatives n’ont rien à voir avec les élections présidentielles. Il a même donne l’exemple de Macron en France en guise de comparaison.

Une rencontre qui lui a permis d’exhorter ses camarades de parti mais de tirer des enseignements sur l’organisation des élections. Face aux aperistes, le Président Sall a remercié ses alliés de Benno Bokk Yakaar qui ont accepté les investitures mais aussi de par leur attitude, qu’il compare «à une forme de discipline de parti » dont ses troupes doivent s’inspirer.

« Il faut que nous revoyons nos comportements », lance-t-il. Dans son allocution, le président félicite et renouvelle sa confiance au Premier ministre et par ailleurs tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar pour le travail abattu lors des Législatives.

«Un homme raisonnable et raisonné », dit-il. Aux responsables de l’Apr, Macky Sall leur a demandé d’aller vers les populations et d’être plus proches d’elles, tout en mettant en avant le bilan du pouvoir.

Cela est d’autant plus important pour lui, que”les élections, ce n’est pas l’argent qui les gagnent mais la proximité et la confiance des gens. Surtout, selon lui, les ministres et les députés qui ont eu la chance d’être portés à ces stations”. 

Cependant, après avoir positivement apprécié les résultats, Macky Sall a demandé aux responsables de son parti de faire «une analyse froide des résultats et une redistribution des rôles de manière très froide ».

Revenant sur l’organisation et le déroulement des élections, le Président prend le contre-pied de beaucoup de Sénégalais qui ont dénoncé les nombreux impairs et de violences dans certaines villes comme Touba.

« Les élections ont été bien organisées, malgré quelques couacs qui n’ont pas altéré la sincérité du vote », selon le président. Et, il en veut pour preuve le fait qu’on soit parvenu à distribuer 6 millions de cartes en 4 mois et organiser le scrutin dans 39 pays avec 7 tonnes de frêt envoyés au niveau de la diaspora.

Avec Les Echos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here