Consommation : L’Uncs dénonce la flambée des prix de l’oignon

0
132
L’Union nationale des consommateurs du Sénégal (Uncs) déplore la hausse des prix des denrées de première nécessité, notamment celle de l’oignon. Face à la presse ce jeudi, l’Uncs a déploré le fait qu’à chaque approche de fête, les prix des denrées flambent.

“L’oignon se vend actuellement à 700 francs le kilo à Ziguinchor et 600 francs à Dakar pour de l’oignon qui est importé moins cher. C’est le paradoxe des prix que l’on fait subir aux consommateurs. L’Uncs demande à ce qu’on lève le gel des importations. Nous savons que la production nationale ne peut pas supporter le besoin du Sénégal en ce moment et a fortiori pour la tabaski. Pour la pomme de terre, il n’y a pas de problème”, indique l’Uncs.

Ibrahima Dramé, Président de l’Uncs déclare qu’il est “plus que nécessaire que, pour la circonstance, l’État mette en place une stratégie d’homologation des prix, sur laquelle les consommateurs pourraient s’appuyer pour s’opposer à toute velléité de hausse indue”.

Selon Emile Sène, consultant en système d’information sur le marché et la  valorisation des productions agricoles, “ce qui se passe aujourd’hui, c’est qu’il y a une seule zone de production qu’est le Gandiol, qui ne peut pas supporter le besoin en oignon du Sénégal avec cette fête de Tabaski qui pointe à l’horizon”.

L’Ucs demande ainsi au gouvernement de mettre à la disposition du consommateur, suffisamment d’oignon pour qu’aucune spéculation ne soit possible et de fixer un prix plafond.

Auteur: Ndèye Fatou NDIAYE – Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here