Les médicaments anticancéreux n’ont pas tous prouvé leur efficacité

0
134

Selon une étude britannique, la moitié des médicaments anticancéreux n’auraient pas apporté les preuves de leur efficacité.

Les nouveaux médicaments anticancéreux améliorent-ils la survie et la qualité de vie ? C’est la question que se sont posés les chercheurs de la London School of economics face à la liste des 48 nouveaux médicaments contre le cancer approuvés par l’Agence européenne des médicaments entre 2009 et 2013 pour traiter 68 formes de cancer.

L’examen des essais cliniques associés aux médicaments, révèle que dans 57% des traitements les nouveaux médicaments n’ont pas démontré une amélioration de la durée ou de la qualité de vie des patients, par rapport aux médicaments déjà existants. “Après une médiane de 5,9 ans sur le marché, seulement 6 de ces nouveaux médicaments ont montré qu’ils amélioraient la survie ou la qualité de vie.

PAS DE BÉNÉFICE MAIS UN FAUX ESPOIR POUR LES PATIENTS

Selon les chercheurs, ces médicaments qui revendiquent des “percées” majeures apportent de faux espoirs aux patients alors qu’il n’y a aucune preuve qu’ils peuvent augmenter la survie ou la qualité de vie.

Ils soulignent l’importance d’utiliser “les preuves recueillies auprès des patients, en plus des données issues des essais cliniques, afin de mieux comprendre comment les médicaments fonctionnent dans un contexte de vie réelle”.

Cette étude a été publiée dans le British medical journal.

Auteur: Catherine Coordonnier – TopSante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here