Angelina Jolie utilisée pour piéger un criminel de guerre, l’histoire incroyable dévoilée

0
70

Angelina Jolie aurait bien pu être utilisée comme appât pour arrêter un criminel de guerre ! Une histoire incroyable qui vient d’être dévoilée et qui montre que l’actrice est décidément une femme engagée…

Parfois la réalité est encore plus impressionnante que le cinéma ! On sait qu’Angelina Jolie est une star très engagée sur le plan humanitaire, et qu’elle officie notamment depuis 2001 en tant qu’ambassadrice de bonne volonté des Nations Unis. Aujourd’hui grâce à des échanges de mails dévoilés par le site Mediapart, on apprend qu’en 2012 l’actrice avait accepté de participer à un étrange scénario pour la Cour pénale internationale (CPI) afin d’arrêter le criminel de guerre Joseph Kony, qui a été accusé d’avoir enlevé plus de 60 000 enfants pour en faire des soldats ou pour les contraindre à la prostitution en Ouganda. Et la star de Tomb Raider s’est portée volontaire pour aider à faire cesser ces agissements ! Si selon plusieurs rumeurs Angelina Jolie ne voudrait pas que ses enfants découvrent son passé sur Internet, elle a pourtant de quoi être fière…

ANGELINA EST UNE STAR ENGAGÉE

En effet d’après les révélations du journal, Angelina Jolie avait accepté de servir d’appât pour attraper Joseph Kony. D’après des mails de Luis Moreno Ocampo, procureur de la CPI à l’époque, l’actrice aurait eu l’idée d’inviter Joseph Kony à dîner avec elle afin de permettre son arrestation : “Elle aime­rait arrê­ter Kony. Elle est prête. Il est probable que Brad y participe aussi”. Angelina Jolie avait ensuite confirmé que Brad Pitt était d’accord (ils étaient encore en couple à l’époque), avant de demander comment l’opération allait être organisée. Mais l’échange s’est arrêté là !  L’actrice a-t-elle réalisé la situation à laquelle elle s’exposait ? Une chose est sûre, Angelina Jolie, qui était radieuse lors de son dernier photocall, a de quoi impressionner…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here