Dr Oumar Sarr, Coordinateur du Pnlp : « Le Sénégal a fait de grands pas dans la lutte contre le paludisme »

0
43
En marge de la finale zonale de Mbirkelane, le coordinateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme(Pnlp), s’est prononcé sur la prévalence parasitaire et les moyens consentis pour l’élimination de la maladie vers 2030.
“Dans 11 régions du Sénégal, nous avons une prévalence de moins de 1%. Il n’y a que trois régions où la prévalence est un peu supérieure à 2%. Et c’est la région de Matam, Kolda et la région de Kédougou”, a précisé le Dr Sarr.

A le croire, ces résultats positifs ont été obtenus grâce aux interventions à haut impact que le programme est en train de mettre en œuvre dans le cadre de la lutte contre cette maladie. “Il s’agit notamment de la distribution de moustiquaires imprégnées à grande échelle, la prise en charge précoce des cas et d’autres interventions qui ont aidé à réduire de façon drastique le nombre de malades et la prévalence”.

“Aujourd’hui, nous parlons de pré-élimination et d’élimination du paludisme vers 2030”, a-t-il rassuré.

Rappelons que le coordinateur du Pnlp, par ailleurs responsable politique à Mbirkelane et le haut conseiller des collectivités territoriales, Ndeury Loum étaient les co-parrains de cette  finale zonale qui a été remportée par l’ASC Diamono face à l’ASC Téranga sur le score de 4 buts à 2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here