28 C
Dakar,sn
Monday, October 23, 2017
Accueil Actualités Volonté d’enquêter sur les adiyas de la femme de Cheikh Bethio: L’Ofnac...

Volonté d’enquêter sur les adiyas de la femme de Cheikh Bethio: L’Ofnac se trompe…de priorités

0
66
L’office national de lutte contre la corruption (Ofnac) prend vraiment l’ombre pour la proie. En voulant fouiner les adiyas d’une des femmes du très peu ordinaire Cheikh Bethio Thioune, cette structure chargée de contrôler les gouvernants actuels, selon les propos du président, est en train de s’enfoncer dans ses contradictions.

Comment ne pas s’interroger sur cette volonté alors qu’il y a tellement de dossiers compromettants dans les tiroirs de l’Inspection Générale d’État ainsi que de la Cour des Comptes.
Il y a tellement de personnalités de l’actuel régime sont la gestion a été décriée. Tellement de scandales financiers comme ce qui se passe au Centre des Oeuvres universitaires de Dakar.

Et puis le mystère autour des déclarations de patrimoine montrent assez que la transparence prônée n’est que leurre. Jusqu’ici, les citoyens qui portaient beaucoup d’espoirs sur l’Ofnac ont compris que les préoccupations ont foncièrement changé depuis que sa première directrice a été « mise au frigo ». Nafi Ngom a appris à ses dépens que sa volonté d’indépendance et de justice ne plaisaient pas en haut lieu. Aujourd’hui, il est difficile de voir un rapport de l’Ofnac. Adieu clarté !

Seynabou Ndiaye Diakhate et ses collaborateurs gagneraient à se pencher davantage sur les paniers de cafards en déclarant la guerre à ceux qui se servent de l’argent du contribuable avec les deux mains.
Même si l’argent exhibé dans certains cercles comme celui des Thiantacounes peut heurter certains esprits, la priorité est ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here