24 C
Dakar,sn
Friday, December 15, 2017
Accueil Santé Le Paludisme : La Maladie qui sévit encore à Dakar Voici Comment...

Le Paludisme : La Maladie qui sévit encore à Dakar Voici Comment Le prévenir…

0
235

Le paludisme est une maladie propagée par les moustiques qui provoque de la fièvre, des frissons et des symptômes grippaux. Il s’agit d’une infection parasitaire chronique qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Le plasmodium falciparum, parasite responsable du paludisme, provoque environ 200 millions de cas dans le monde chaque année, dont environ 584 000 décès, principalement chez les enfants de moins de cinq ans en Afrique

 1Déterminez le risque auquel vous vous exposez. Si vous voyagez dans un pays où le taux de paludisme est élevé, il est important de prendre des précautions. Le paludisme peut être évité si vous prenez le bon médicament avant de voyager, pendant et après l’exposition à des moustiques dangereux. Les régions suivantes sont particulièrement risquées [3].

  • L’Afrique.
  • L’Amérique latine et Centrale.
  • Une partie des Caraïbes asiatiques, de l’Europe de l’Est et du Pacifique Sud.
  • 2

    Prenez rendez-vous avec un médecin. Si vous voyagez dans l’une de ces parties de monde, prenez rendez-vous avec un médecin six semaines avant de voyager [4].

    • Commencez à préparer votre voyage en avance afin de pouvoir prendre les traitements préventifs avant de prendre l’avion.
    • Si vous ne pouvez ou ne voulez pas prendre rendez-vous avec votre médecin traitant, rendez-vous dans une clinique spécialisée dans les voyages vers votre zone [5].

  • 3

    Obtenez une ordonnance. Renseignez votre médecin sur la zone vers laquelle vous voyagez. Il ou elle pourra vous prescrire un traitement plus efficace contre le paludisme dans cette zone spécifique.

    • Ces traitements peuvent inclure du phosphate de chloroquine, du sulfate de quinine ou de la tétracycline. La composition des médicaments diffère selon l’endroit où vous allez, il est donc important de mentionner la zone vers laquelle vous voyagez [6].
    • Il n’existe pas de vaccin contre le paludisme. Votre médecin peut cependant vous prescrire les traitements utilisés pour traiter le paludisme. Vous devrez les prendre pendant toute la période d’exposition à ce virus.
    • Évoquez vos autres traitements et conditions médicales avec votre médecin. Ils peuvent avoir un effet sur les médicaments que vous allez prendre pour prévenir le paludisme. Par exemple, vous ne devez pas les prendre si vous êtes enceinte ou en cas de problème psychiatrique.
    • Votre médecin ou l’accompagnateur de la clinique de voyage devrait également vérifier s’il existe d’autres maladies qui constituent un risque avec le traitement contre le paludisme.

 

1

Choisissez votre hôtel avec précaution. Lorsque vous préparez votre voyage, essayez de choisir les endroits où vous serez le moins exposé aux moustiques. Si possible, séjournez dans les quartiers à plus faible risque ou les hôtels avec climatisation.

  • En général, les zones à privilégier sont les plus fraiches et les plus éloignées des eaux stagnantes. L’eau stagnante est une zone de reproduction pour les moustiques.
  • Les sources d’eau stagnante comme les lacs ou les rivières sont des zones où prolifèrent les moustiques.

2 Utilisez une moustiquaire. Les moustiquaires sont des filets légers et bien tressés qui protègent votre lit ou votre tente des moustiques [9]. Placez la moustiquaire au-dessus de votre lit avant de vous coucher. Vous pouvez également l’utiliser pour recouvrir une fenêtre ouverte ou une porte.

    • Vous ne pourrez pas forcément acheter une moustiquaire sur place, il est donc conseillé d’en acheter une avant de voyager.
    • Habillez-vous sous la moustiquaire avant de vous lever le matin.
    • Vérifiez régulièrement que votre moustiquaire n’est pas éventrée. Vous pouvez également prévoir une moustiquaire de rechange.
    • Achetez une moustiquaire traitée avec de la perméthrine pour une protection renforcée [10].

3 Gardez les fenêtres et les portes closes. Si possible, fermez les portes et les fenêtres complètement lorsque vous êtes à l’intérieur.

  • Les personnes qui dorment en extérieur ou sortent le soir ont plus de risque d’attraper le paludisme.
  • Vous ne pourrez pas toujours fermer la porte ou la fenêtre de votre chambre si vous résidez dans un lieu particulièrement chaud ou humide. Que vous le puissiez ou non, utilisez une moustiquaire au-dessus de votre lit pour être protégé [11]

  • .
    4

    Portez des manches et des pantalons longs. Vous réduirez le risque de piqures de moustiques si vous portez des vêtements longs lorsque vous sortez durant la journée.

    • Prenez des vêtements légers, mais de bonne qualité, qui permettront à votre peau de respirer tout en vous protégeant des moustiques [12].

 4 Utilisez du spray antimoustique. Choisissez le produit le plus efficace dans la région où vous voyagez. Parlez à votre médecin de vos options et demandez-lui de vous recommander un produit efficace. Si vous avez des enfants, consultez leur pédiatre pour savoir quels types de produit vous pouvez utiliser sans danger pour leur santé.

  • Dans presque toutes les zones où le paludisme est présent, le DEET est le composé le plus couramment utilisé. Le DEET est un composé chimique connu sous le nom de N, N-diéthyl-meta-toluamide ou tout simplement diéthyltoluamide. Ce produit répulsif est disponible sous des formes différentes, concentrées de 4 % à 100 %. Toutefois, les concentrations supérieures à 50 % ne fournissent pas de protection supplémentaire significative [13]. Appliquez le produit sur vos vêtements et dans la pièce où vous vous trouvez pour de meilleurs résultats [14].
  • La combinaison des produits contre les insectes avec des vêtements traités à la perméthrine offre la meilleure protection.
  • Le Centre de contrôle des maladies fournit des lignes directrices pour l’utilisation du DEET. Lisez-les attentivement avant d’utiliser ce produit. Une mauvaise utilisation peut entrainer des problèmes de santé [15].

  • 5

    Utilisez du spray antimoustique. Choisissez le produit le plus efficace dans la région où vous voyagez. Parlez à votre médecin de vos options et demandez-lui de vous recommander un produit efficace. Si vous avez des enfants, consultez leur pédiatre pour savoir quels types de produit vous pouvez utiliser sans danger pour leur santé.

    • Dans presque toutes les zones où le paludisme est présent, le DEET est le composé le plus couramment utilisé. Le DEET est un composé chimique connu sous le nom de N, N-diéthyl-meta-toluamide ou tout simplement diéthyltoluamide. Ce produit répulsif est disponible sous des formes différentes, concentrées de 4 % à 100 %. Toutefois, les concentrations supérieures à 50 % ne fournissent pas de protection supplémentaire significative [13]. Appliquez le produit sur vos vêtements et dans la pièce où vous vous trouvez pour de meilleurs résultats [14].
    • La combinaison des produits contre les insectes avec des vêtements traités à la perméthrine offre la meilleure protection.
    • Le Centre de contrôle des maladies fournit des lignes directrices pour l’utilisation du DEET. Lisez-les attentivement avant d’utiliser ce produit. Une mauvaise utilisation peut entrainer des problèmes de santé [15].

  • 1

    Consultez un médecin si vous ressentez les symptômes. Si vous vous sentez malade pendant ou après le voyage et que vous craignez d’être exposé au paludisme, consultez immédiatement un médecin. Il est important que vous preniez un traitement dès que possible. Les symptômes précoces du paludisme sont généralement non spécifiques [17], mais peuvent comprendre les suivants [18] :

    • une forte fièvre
    • des tremblements
    • une transpiration intense
    • des maux de tête
    • des vomissements
    • de la diarrhée

2 Prenez un traitement. Le médicament prescrit par votre médecin dépendra de l’endroit où vous avez contracté le paludisme. D’autres facteurs, comme la grossesse, sont également importants à prendre en compte. Prendre un traitement signifie habituellement ingérer des médicaments pour une longue période de temps [19]. Voici les traitements couramment utilisés contre le paludisme [20].

  • Le phosphate de chloroquine est le médicament le plus utilisé contre le paludisme, excepté si vous avez développé une résistance au médicament. Ce problème est devenu courant, de sorte que votre médecin peut facilement vous prescrire autre chose.
  • Les médecins prescrivent du sulfate de quinine et de la tétracycline dans les zones à haute résistance au phosphate de chloroquine. Votre médecin peut également vous prescrire de l’atovaquone-proguanil et du mefloquine.
  • Parfois, l’infection peut nécessiter une perfusion de médicament par voie intraveineuse. Si vous êtes infecté par le parasite P. falciparum, vous pouvez prendre de la quinidine IV et de la doxycycline.
  • Si le paludisme est causé par le parasite P. vivax ou P. ovale, votre médecin peut vous prescrire un régime de deux semaines de primaquine phosphate.
  • Encore une fois, la prévention est la meilleure façon de se protéger avant d’arriver dans les zones à haut risque. Si votre médecin sait que vous voyagez dans une région résistante à la chloroquine, il peut vous prescrire de la méfloquine.

  • Continuez de surveiller votre santé après votre voyage. Consultez immédiatement un médecin si vous ressentez des symptômes grippaux qui pourraient être des symptômes du paludisme. Même si cela fait un certain temps que vous êtes revenu de votre voyage, il est encore possible que vous contractiez le paludisme.

    • La plupart des cas de paludisme deviennent apparents environ deux semaines après avoir contracté la maladie. Mais, dans certains cas, les symptômes apparaissent beaucoup plus tard. Le parasite qui cause le paludisme peut rester en sommeil dans le corps pendant des semaines, des mois, voire jusqu’à un an [21].

Le scientifique avec wiki Senegal7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here