Carburant : Les prix à la pompe risquent de flamber

0
88

La rentrée 2018 risque d’être dure pour les automobilistes. Et pour cause : le prix du Brent est passé, en un an, de 44 dollars (22 000 FCFA) à 60, 5 dollars (30 000 FCFA).

L’Etat, grâce au Fonds de soutien à la politique de l’énergie a injecté en 2017 75 milliards FCFA annuellement pour supporter la tendance haussière. Avec la hausse du prix du baril, il risque de  ne plus supporter le différentiel pour maintenir l’équilibre.

Une source du journal L’As au fait des questions de pétrole explique qu’à 65 dollars, l’Etat sera obligé de lâcher ses brides. Toutefois, prévient-il, «  cette hausse ne devrait pas intervenir avant 2018 ».

Auteur: Seneweb news

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here