Élaboration du budget 2018 : « Amadou Bâ avait besoin de ‘Bougazelli’ ou d’Abdou Mbow »

0
88

A l’Assemblée nationale, la Commission technique pour l’élaboration du budget 2018 était face à l’équipe du Ministre de l’Economie et des Finances, hier. Selon les indiscrétions, le ministre Amadou Bâ a eu très chaud devant les remontrances des députés de l’opposition, l’absence des députés de l’Apr -Alliance pour la République- Seydina Fall dit Bougazelli ou Abdou Mbow dans cette commission est passée par là.

Avec la majorité mécanique dont disposent les députés membres de la coalition Benno Bokk Yakaar, le vote du budget pouvait passer facilement. Mais, en commission technique, hier Amadou Bâ a eu toutes les difficultés du monde pour faire passer ses propositions. « C’est pourquoi la présence des députés comme Seydina Fall dit Bougazelli ou Abdou Mbow a toujours été un vœu pieux, quand il s’agit de faire face à l’opposition dans les travaux de commission. Parce qu’ils ne laissent aucun répit à l’opposition qui, d’habitude, préfère ne pas apporter des motions pour éviter d’être dézingués par ces deux députés de l’APR », souffle une source proche de nos confrères de Dakaractu.

Avec un Ousmane Sonko redoutable, un Mamadou Lamine Diallo aux aguets, Cheikh Bamba Dièye et Madické Niang, sans pitié, pour démonter les arguments avancés par les techniciens du Ministère de l’Economie, les députés membres de la commission des Finances n’avaient que leurs yeux pour pleurer devant les remontrances et les assauts répétés de leurs collègues.

Et parmi les principaux points de discorde, figure la masse salariale qui atteint un montant inexplicable pour des fonctionnaires qui ne font pas 300.000 sur 14 millions d’habitants. Ensuite, il y a le problème de priorisation qui s’est posé durant les travaux en commission.

Sans oublier aussi l’augmentation du budget de la Présidence qui, en 5 ans seulement, connaît une hausse de plus de 5 milliards sans explication plausible. Notre source de comparer les priorités accordées par nos autorités à celles des états de l’espace Uemoa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here