Un puissant séisme frappe l’Irak et l’Iran et fait plus de deux cents morts

0
48
FILE - In this Wednesday, Aug. 24, 2016 file photo, an aerial photo shows the damaged buildings in the town of Amatrice, central Italy, after an earthquake. The Italian town of Amatrice, hardest hit by an earthquake last month, has filed Monday, Sept. 12, 2016, a criminal complaint denouncing French satirical weekly Charlie Hebdo for a cartoon depicting victims in layers of lasagna. (AP Photo/Gregorio Borgia, File)
Un puissant séisme d’une magnitude de 7,3 a frappé dimanche 12 novembre le nord-est de l’Irak, à la frontière iranienne, tuant au moins 214 personnes, ont annoncé les deux pays alors que les équipes de secours redoublent d’efforts pour tenter de dégager ceux coincés sous les décombres. C’est en Iran que le bilan est le plus lourd avec 207 morts et 1 700 blessés.
Le séisme a été ressenti dans plusieurs provinces de l’Iran, mais c’est celle de Kermanshah, située le long de la frontière avec l’Irak, qui a été la plus durement touchée. Un deuil de trois jours y a été décrété.

La ville de Sarpol-e-Zahab, située à quelque 15 kilomètres de la frontière avec l’Irak, a été la plus meurtrie. Le principal hôpital de cette localité a été gravement endommagé, ce qui complique le traitement des centaines de blessés, rapporte la chaîne de télévision publique iranienne. “Nous étions tellement terrifiés que nous nous sommes précipités hors de la maison car c’est une vieille maison”, raconte un habitant à la télévision. Le bilan pourrait encore augmenter, selon les autorités.
Francetvinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here