28 C
Dakar,sn
Friday, November 24, 2017
Accueil Contributions Diamniadio ne sera rien d’autre qu’une extension des problèmes de Dakar.Par (Cheikh...

Diamniadio ne sera rien d’autre qu’une extension des problèmes de Dakar.Par (Cheikh TRAORÉ)

0
146
je me sens comme un locataire dans mon propre pays avec la main mise par les Français sur nos ressources,notre identité,nos hommes et notre dignité ,. Si c’était un film, le Sénégal serait un simple figurant.

Il faut dire aux sénégalais la vérité.
– Il faut leurs dire que nous n’avançons pas d’une semelle.
-il faut leurs dire que nous sommes un pays sous sous développé,exploité et qu’en termes d’indice de développement humain (Idh), nous faisons partie des 25 pays les plus pauvres au monde. Très loin même de l’émergence.
-Il faut dire leurs dire que le Sénégal occupe la 13e place des pays producteurs d’or en Afrique. Mais les ayant droits ne voient ni l’or ni l’argent de l’or. Pourtant, chaque année des tonnes d’or à l’état brut sont exportées.
-Il faut dire aux sénégalais que leurs dette a dépassé la barre des 60 % et qu’on est très proche du plafond de l’UEMOA fixé à 70%. Cette dette mal orientée ne se reflète pas sur notre niveau de vie. On risque d’avoir un déséquilibre,une inégalité,des disparités. C’est malheureusement nous les contribuables sénégalais qui payerons tout, jusqu’au dernier centime.
-Il faut dire aux sénégalais que le plan Sénégal émergent est juste un plan bilan personnel,une empreinte inutile,un mirage.
Nous sommes les dindons de la farce.

Comment peut-on parler de Plan Sénégal Émergent en commençant par construire une nouvelle ville alors que la capitale souffre déjà de tous les maux ? Manque d’eau, d’électricité,mauvais cadre de vie, l’insécurité, l’insalubrité…
Comment peut-on parler de l’émergence au moment où le socle de notre économie est entre les mains des étrangers ?( Communication,eau, ressources minières,port, aéroport…)
Comment peut-on être émergent si nos ressources sont dilapidées et pillées par nos dirigeants sois disant patriotes ?
comment peut-on être émergent si notre dividende démographique n’est pas exploitée?
Comment peut-on parler d’émergence avec un taux de chômage inquiétant qui augmente ?
Comment peut-on parler d’émergence avec le nombre inquiétant de migrants ?
33 393 migrants Africains selon le rapport du journal Almand Der tag Spiegel( le miroir du jour).

Malgré tout, soucieux d’un bilan,d’une empreinte, Nos dirigeants très « fêlé » préfèrent enjamber tous ces problèmes pour construire une nouvelle ville. Au nom de quoi? C’est quoi L’urgence ? Pourtant, toutes les quatorze régions sont pauvres et leurs habitants fuient vers la capitale.

Qui sont les entreprises BTP présentes à Diamniadio ? À qui appartiennent elles ?

Le plan Sénégal émergent?
Évidemment,un sénégalais comme moi qui n’a jamais voyagé peut ignorer ce que cela veut véritablement dire émergence.Mais je vous conseille d’aller voir sur Google ou sur youtube vous verrez à quoi ressemble un pays qui est sur les rampes de l’émergence. Vous serez surpris.

La nouvelle ville de Ndiamniadio ne sera rien d’autre qu’une extension des problèmes de Dakar.

De plus, Ou est-ce que Diamniadio va trouver suffisamment d’eau et d’électricité alors que la Capitale DAKAR en manque?
….

Je serais beaucoup plus à l’aise si diamniadio était un pôle industriel.

J’avais proposé, il y a plusieurs mois, de mettre en application le programme de développement accéléré des priorités (PRODAP) qu’on a mis sur place dans le but de régler définitivement nos problèmes fondamentaux,nos besoins primaires . Une porte de sortie de pauvreté.
Ainsi, le PRODAP à identifier toutes les priorités du Sénégal et chacune est minutieusement traitées.

Tous les milliards dépensés à Diamniadio, le TER et certaines autoroutes pouvez servir à la modernisation de plusieurs villes. Booster l’éducation, subventionner la santé, construire des usines. En parlant d’usine, Prenons un exemple terre à terre : Construire une grande usines de fabrication de chaussures à NGAYE où il y a déjà la main d’oeuvre et l’expertise pour satisfaire une demande interne et externe.
Investir massivement sur la modernisation de l’agriculture pour une meilleure production en quantité et en qualité du riz des fruits et légumes. Assurer la distribution de l’eau et améliorer la qualité qui reste à désirer malgré sa privatisation (SDE).
Assurer une bonne fourniture de l’électricité dans les villes et villages. L’éducation, le civisme et l’emploi des jeunes étant des priorités, un fort taux du budget y sera orienté chaque année pour régler définitivement les problèmes .
En facilitant l’accès aux crédits et un bon suivi des jeunes qui ont librement choisi la voie de l’auto-emploi, en exonorant certains taxes pour les encourager, ils peuvent participer au développement de notre économie.
Favoriser et promouvoir nos ressources locales peuvent permettre aussi à notre économie d’enregistrer une hausse.

L’émergence ne se décrète pas. Il faut travailler la base pour mettre notre pays sur les rampes de l’émergence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here