Les risquent qui planent sur l’organisation du Gamou à Kaolack…

0
605
Des bisbilles planent sur l’organisation de l’édition 2017 de la célébration de la naissance du Prophète Mohammed à Kaolack. En effet, ladite cité religieuse est actuellement frappé par un manque d’eau et d’électricité.

Une situation qui intervient à quelques jours du Gamou. Le comité d’organisation de Kaolack a même alerté les autorités sur la situation. Le président, Boubacar Niasse, s’est offusqué du fait que « une ville comme Médina Baye soit privée d’eau et d’électricité, alors que le Gamou se célèbre dans quelques jours.

En effet, il est actuellement difficile de trouver de l’eau courante à Kaolack. Aussi, de grandes artères de la ville sont plongées dans le noir par faute de électricité. Et pourtant, ce sont des questions qui ont été évacuées par les services de l’Etat durant une réunion d’organisation, présidée par le ministre de l’Intérieur.

Ce qui accentue la colère des organisateurs. Cheikh Boubacar Niasse a ainsi dénoncé le fait que: « Tout ce qui a été dit durant le Crd n’a pas été respecté. Même pour les lampes, elles ne sont pas bonnes. Elles éclairent peu et s’éteignent tous », a déploré le fils du Khalife de Médina Baye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here