Dpg : La construction de plus de 300 structures de santé annoncée d’ici 2021

0
75
Le secteur de la santé sera doté davantage d’infrastructures au cours des 4 prochaines années. Le Premier ministre qui a été à l’Assemblée nationale, ce 5 décembre 2017, pour faire sa Déclaration de politique générale (Dpg) en a fait l’annonce devant les députés. Il leur a fait part de la volonté du gouvernement de procéder à la construction de ces ouvrages pour permettre aux populations d’accéder à des soins de qualité.

“Il est prévu, dans les 4 prochaines années, la construction de 267 postes de santé additionnels, 22 centres de santé, 3 hôpitaux de niveau 2 à Kaffrine, Sédhiou et Kédougou, un hôpital de niveau 3 à Touba dont les travaux ont démarrés, un Centre national de cancer à Diamniadio et d’un Centre de traitement des brulés à l’Hôpital de Fann’’, a déclaré le chef du gouvernement.

Devant les parlementaires, Mahammed B. Abdallah Dionne a aussi indiqué que l’élargissement de l’offre et le relèvement des plateaux techniques vont se traduire “par une meilleure prise en charge des malades notamment ceux qui sont en situation d’urgence. Cet effort d’investissement sera combiné à un renforcement des effectifs de personnels médical et paramédical. Les profils et les effectifs de personnel sont déjà identifiés’’.

Dans le cadre de l’initiative de gratuité des soins, dit-il, plusieurs centaines de milliers d’enfants de moins de 5 ans, plus de 314 000 cas de personnes âgées de plus de 60 ans, mais aussi plus de 45 000 femmes enceintes ont déjà été prises en charge. Pour ce qui est de la Couverture maladie universelle (Cmu), le Premier ministre a souligné que 2,5 millions de personnes enrôlées dont 2,3 millions bénéficient des prestations offertes au niveau de 575 mutuelles. Ces prestations seront à nouveau étendues au niveau scolaire avec la Cmu-élève et au sein des daaras, a promis le M. Dionne.

Auteur: Youssoupha MINE-Senewebnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here