Soutien de l’Etat aux familles des victimes du carnage de Nyassia : La veuve de Daouda Manga réclame sa part

0
306
L’Etat du Sénégal a décidé d’apporter son soutien aux familles des treize coupeurs de bois tués samedi 6 janvier dans la forêt de Boffa Bayotte. Ainsi, chaque famille a encaissé une enveloppe d’un million de francs à l’exception d’une seule, celle de Daouda Manga. La raison de cet “oubli” qui n’en est pas un, c’est qu’en réalité son corps n’a été découvert que ce jeudi 11 janvier par l’armée qui était en patrouille dans la zone où la tuerie a eu lieu. Inhumé sur place en raison de l’état de putréfaction dans lequel se trouvait son corps, sa famille n’en réclame pas moins d’être soutenue à l’instar de toutes les autres.  

Âgé de 54 ans, Daouda Manga partait dans la forêt pour chercher du bois de chauffe pour sa femme. Qui doit désormais s’occuper des quatre enfants qu’elle a eus avec son brave mari qui ne mangera, hélas, le repas qu’il avait “commandé” le jour du drame. Des hommes sans foi ni loi ont eu raison de son homme.
Tout ce qui reste à Fata Diaiteh, c’est d’espérer que son message sera entendu par qui de droit pour que  ses enfants ne soient doublement orphelins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here