Un nouveau producteur ambitionne d’adapter l’offre musicale au marché sénégalais

0
99

’’Pikini Production’’, société jusque-là spécialisée dans l’audiovisuel, a décidé de s’engager également dans la production d’artistes musiciens, avec l’ambition d’adapter l’offre musicale au marché sénégalais, dans un environnement économique jugé morose pour ce secteur en particulier.

“Les gens verront que dans les situations et dans le travail, nous allons tout faire pour adapter la musique à la demande”, a déclaré le directeur général de ’’Pikini Production’’, Alioune Ndiaye.

Il s’exprimait mercredi soir à Dakar, au cours d’une soirée ’’showcase’’ de l’artiste chanteur Pape Mar Dieng dit ’’Pama Dieng’’ dont il est le producteur avec lequel M. Ndiaye projette de “sortir chaque semaine un single”.

Le nouveau producteur, ancien journaliste à Walf FM et à la RFM, des stations de radio privées dakaroises, dit miser sur “six voire huit millions de Sénégalais qui ont leur téléphone portable dont au moins six millions d’entre eux ont des sonorités musicales”.

“Les gens écoutent, consomment de la musique, le souci, c’est comment faire pour que cette musique consommée puisse être rentabilisée, commercialisée et transformée en économie locale”, a-t-il expliqué.

Selon Aliou Ndiaye, “il est possible de faire des choses’’ dans le domaine musical en particulier, “mais il faut toujours adapter l’offre à ton environnement économique”. Il se refuse pour cela à “toujours cloner des pratiques venues d’ailleurs et non adaptées à l’environnement local”.

“L’erreur que nous commettons”, regrette-t-il, c’est que “nous voulons cloner des méthodes, des pratiques, d’ailleurs on voit les Français faire de la musique, l’exploiter, créer une économie musicale et on veut faire la même chose. C’est cela qui pose problème”.

Auteur: Aps – APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here