Les humains ont atteint leur taille maximum

0
84

Les limites biologiques humaines ne pourraient plus être repoussées, même avec les progrès technologiques selon des physiologistes français.

L’être humain a quasiment atteint ses limites biologiques. L’espérance de vie ne progressera plus et sa taille non plus. Des physiologistes de l’IRMES (institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport) dressent ce constat dans une étude dévoilée par Le Quotidien du Médecin. Le record de longévité de 120 ans ne progressera plus ou très peu, soulignent les chercheurs dans leurs travaux repris par France info. Le record mondial de longévité est détenu par Jeanne Calment décédée à l’âge de 122 ans et 164 jours. Il sera difficile de dépasser cette espérance de vie, estiment les physiologistes.

Pour la taille aussi, l’être humain semble avoir atteint un plafond. Avec environ 8 centimètres de gagnés en un siècle pour les femmes et 9 centimètres pour les hommes, celle-ci stagnerait depuis une trentaine d’années, rapporte France info. Les Néerlandais remportent la médaille des plus grands au monde avec 1,82 m en moyenne pour les hommes et 1,68 m pour les femmes. L’évolution biologique de l’être humain attribuée aux progrès technologiques se heurterait désormais aux problématiques environnementales actuelles, selon les chercheurs : les êtres humains subiraient les conséquences du réchauffement climatique, de l’épuisement des ressources et de l’acidification des océans.

LA LONGÉVITÉ SUJETTE À DÉBAT

Ces conclusions de l’IRMES vont à l’encontre des affirmations de biologistes de l’Université McGill au Canada qui affirmaient dans une étude rendue publique en juillet 2017 qu’il était impossible d’établir un âge pour l’espérance de vie ni de déterminer une limite à la longévité humaine.

 

Auteur: Emilie CAILLEAU – TopSante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here