Meurtre d’Alexia Daval: “On n’est pas au bout de nos surprises”

0
225

L’avocat des parents d’Alexia Daval s’attend à de nouvelles révélations de la part de Jonathann Daval, le meurtrier présumé. Selon Me Jean-Marc Florand, le mari de la victime n’a pas encore tout dit. Que s’est-il passé durant la nuit du 27 au 28 octobre dernier à Gray? Si l’enquête tente de reconstituer le scénario du meurtre, des zones d’ombre persistent. Deux jours après sa disparition, Alexia Daval avait été retrouvée à moitié carbonisée.

Or, Jonathann Daval, s’il est en aveux, assure que ce n’est pas lui qui a mis feu à la dépouille de son épouse. “Cette affaire, pour moi, sort de l’ordinaire”, explique Me Florand à Ouest-France. “On n’est d’ailleurs probablement pas au bout de nos surprises. Jonathann adorait sa femme. Ce n’est pas un homme violent. Sa personnalité pose forcément question. Ce Jonathann meurtrier, personne ne le connaît.”

Ce ténor du barreau français estime qu’il faut se montrer prudent, malgré les déclarations du suspect. “Des aveux qui, pour partie, ne collent pas à la réalité. Jonathann a peut-être avoué ce qu’on voulait entendre de lui. Je ne doute pas qu’il soit dans le générique, mais à quelle place? A-t-il bénéficié d’un complice ou d’un coauteur? La qualification de meurtre sur conjoint va-t-elle se transformer en assassinat, en raison d’une préméditation?”

Un suicide qui intrigue

En attendant, pour lever certains doutes, Me Florand aimerait qu’on se penche sur le suicide de Yannick Chevalier début janvier à Esmoulins. Ce jeune d’un trentaine d’années a été retrouvé dans un cabanon de jardin, une balle dans la tête. Or, l’arme du crime n’a pas été retrouvée près du corps mais bien dans une poubelle à proximité. Pour les enquêteurs, “l’homme a jeté l’arme à la poubelle puis s’est écroulé quarante mètres plus loin.” Pour l’avocat, le fait qu’on ait retrouvé un ADN inconnu près du corps d’Alexia Daval mérite qu’on s’attarde davantage au cas de Yannick Chevalier.

“Y a-t-il un lien entre ce suicide et la mort d’Alexia? Parfois, le hasard est redoutable. Dans une commune de 140 habitants, où il ne s’est rien passé depuis la venue de Louis XIV, avoir deux morts violentes à quelques centaines de mètres de distance, c’est surprenant. Ce suicide présente des doutes, même si M. Chevallier est toujours présumé innocent.” Et Jean-Marc Florand de s’interroger: “Jonathann Daval n’a pas encore avoué avoir brûlé le corps de sa femme. Qui l’a fait alors?”

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here