Emploi des jeunes et politique éducative : Les cadres de l’Afp satisfaits du PSE (Déclaration)

0
221
L’Alliance nationale des Cadres pour le Progrès (ANCP) a tenu sa réunion hebdomadaire de coordination élargie aux cadres du parti, le mardi 06 février 2018 à 18h, à la permanence du parti à Sacré Cœur 1.
Deux points ont été inscrits à l’ordre du jour :
Situation politique nationale
Vie du parti
Le premier point de l’ordre du jour a été introduit par le président de la commission économie, finances et infrastructures et le président de la commission politique sur deux préoccupations actuelles essentielles que sont l’emploi et l’éducation au Sénégal.
De larges débats ont suivi ces deux communications.
S’agissant de l’emploi, au-delà du chiffre dépassant  234 260 emplois crées de 2012 à 2016 avec la  mise en œuvre du PSE, il a été noté que l’option du gouvernement est orientée vers la création de richesses et d’entreprises pour provoquer un effet de création d’emplois et de résorption du nombre  important de demandeurs d’emplois sur le marché du travail.
Les résultats des politiques de l’emploi sont importants et encourageants et il peut raisonnablement être attendu davantage de progrès en la matière avec la hausse attendue des taux de croissance du PIB. Il conviendra cependant d’accorder une grande importance à l’accompagnement du secteur privé.
A ce propos, les cadres de l’AFP ont conclu à la nécessité d’encourager l’innovation pour saisir les nouvelles opportunités offertes par les TIC, mais aussi au niveau des petites Start-ups dont les besoins de financement sont peu importants. A ce propos, ils lancent un appel au secteur privé sénégalais pour saisir les opportunités offertes par la mise en place, au Sénégal, d’infrastructures technologiques de dernière génération, pour ouvrir des niches très importantes de création d’emplois grâce aux prestations qui seront offertes.
Ils ont, en outre, évoqué la question des voies et moyens nécessaires pour assurer une durabilité des emplois. Il apparait nécessaire de mieux décentraliser le dispositif d’encadrement de proximité des entrepreneurs et porteurs de projets.
Le point sur l’éducation a été dicté par l’actualité, avec la tenue au Sénégal de la 3e conférence de reconstitution des Fonds du Partenariat mondial pour l’Éducation les 1er et 2 février 2018 .
Les cadres de l’AFP se sont ainsi félicités du succès diplomatique obtenu par le Président de la République Macky Sall qui, à l’occasion, a réuni au Sénégal, 8 Chefs d’Etat en exercice et 60 Ministres de l’Éducation.
La coordination exprime également sa satisfaction pour le résultat obtenu dans la reconstitution du fonds qui a atteint 1211 milliards sur les 1 500 qui étaient attendus de la part des partenaires. Ce fonds est destiné à l’appui aux politiques éducatives de 98 pays en développement à faible taux de scolarisation représentant 370 millions d’enfants, soit 78% des enfants non scolarisés dans le monde.
Les cadres de l’AFP ont aussi salué la contribution décisive du Sénégal qui, ainsi, va atteindre 25% de son budget, c’est-à-dire plus que les 20% indiqués pour l’éducation par les Objectifs de Développement Durables (ODD).
Les cadres, apprécient ainsi hautement la prise de conscience, de la part de la communauté internationale, quant à la nécessité d’investir dans l’éducation. Ils encouragent le gouvernement à poursuivre ses efforts pour que notre système éducatif réponde aux besoins de notre développement économique et social, en mettant un accent particulier sur la scolarisation des filles et aussi sur la suppression des abris provisoires.
A ce titre, ils saluent les initiatives prises dans le cadre de la réforme de l’enseignement supérieur, marquées par une orientation résolue vers la formation des ressources humaines, et ce dans des secteurs de pointe.
Les investissements faits ces dernières années avec la mise en service du supercalculateur, le deuxième après celui de l’Afrique du Sud, le clouding, les ISEP, l’institut de Mathématique, s’inscrivent parfaitement dans l’axe 2 du PSE relatif à la formation du Capital humain.
A l’examen du 2e point de son ordre du jour, la coordination de l’ANCP, après avoir entendu les exposés de ses membres sur les activités de la semaine écoulée, appréciant le travail de massification  et d’innovation des responsables à la base dans la mobilisation des militants autour d’activités économiques, engage fortement les camarades, à tous les échelons, à poursuivre cette dynamique pour  renforcer l’animation du parti autour des valeurs intangibles  pour un Sénégal de Paix, un Sénégal émergent, prospère et solidaire.

Fait à Dakar, le 06 Février 2018
La Coordination

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here