Répression de la marche de l’opposition : le Front national avertit Macky et interpelle la communauté internationale

0
136
Ce 11/03/2018, à 16h,  à son siège à BARGNY,  s’est tenue une réunie de la Direction exécutive du FRONT NATIOAL (FN) à l’effet d’apprécier la situation politique nationale.
Faisant le bilan de sa participation à la manifestation de l’Opposition regroupée au sein de IED tenue ce 09/03/2018, le FN

– Condamne vigoureusement la barbarie et la violence policière avec laquelle cette manifestation a été réprimée et exgige qu’ une enquête soit ouverte pour situer les responsabilités de ces actes irresponsables notamment ceux commis dans l’école primaire MAME YACINE DIAGNE avec des grenades lacrymogènes.

– Félicite tous les citoyens et organisations ayant pris part à la manifestation de l’opposition et lance un appel à tous les démocrates et patriotes de ce pays pour que nos acquis démocratiques soient préservés.

– Rappelle au gouvernement de Macky sall que le droit de manifester est reconnu par notre charte fondamentale et que les interdictions ne doivent pas être la norme dans un pays qui se respecte.

– Attire l’attention des Organisations sous-régionales, régionales, des droits humains, des PTF, en un mot, de la Communauté internationale sur cette situation qui pourrait être préjudiciable à la paix et à la stabilité du Sénégal.

S’agissant de la gestion solitaire et chaotique du processus électoral qui a été le mobile,  d’une manière générale,  de la manifestation, le FN continue d’exiger, en rapport avec les autres membres de IED, un accord politique comportant, entre aures, :

– L’institution d’une Autorité indépendante en charge des élections.

– le respect des dispositions du code électoral et de la constitution sur le parrainage réservé uniquement aux candidats indépendants.

– Que les commissions administratives  (enrôlement comme distribution) soient délogées des préfectures et sous-préfectures en application du code électoral ( articles  L35, L39 et L54 )     et qu’elles soient instituées en nombre suffisante dans les communes et représentations diplomatiques ou consulaires.

-Que le fichier électoral supposé être fiable à 98 pour cent soit accessible aux partis de l’opposition conformément aux dispositions du code électoral(L48) .

Fait à BARGNY,  le 11/03/2018

Pour le FRONT NATIONAL,
Le SG ALY GUEYE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here