TOUBA – Tintamarre autour de la construction d’une mosquée à Pakk Ndongo-Yi

0
101
Quand la construction d’une mosquée est lancée en grande pompe, que des noms de milliardaires aient été agités, que des rumeurs de participations financières aient circulé durant toutes ces années et que l’édifice tarde à prendre forme, il y a de quoi se poser des questions.
Célèbre pour avoir lancé le projet à travers les médias, Serigne Ousseynou Kâne a tenté de se laver à grande eau. Dans une déclaration qu’il fait à la presse, Serigne Ousseynou Kâne s’est résolu à dire à qui veut l’entendre que  ” ni Cheikh Amar, ni Diop Sy et encore moins Doudou Kâ ” ne lui ont donné un franc.

Pour une mosquée qui nécessite environ 122 millions à partir de l’état actuel des travaux, le chef religieux se voudra clair. ” L’argent qui a servi à construire ce bâtiment inachevé provient de Modou-Modou et de moi-même. C’est environ 33 millions 650 000 francs. Les émigrés ont contribué à hauteur de 4 millions 275 000 frs . Les milliardaires dont les noms sont évoqués ici et qui étaient sollicités n’ont rien donné. Ce n’est nullement une raison pour les critiquer. Ils ont aidé ailleurs. Le plus important était d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur certaines choses et leur montrer que nous ne faisons pas de cette maison de Dieu un fonds de commerce ”. Serigne Ousseynou Kâne de regretter qu’au Sénégal ” certaines fortunes traînent les pieds quand il s’agit de s’adonner à des actes de dévotion sans qu’il ne requiert une certaine publicité… ”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here