Mimi Touré à l’opposition – « Il faut respecter… »

0
116
« Le droit de manifestation est reconnu par la Constitution, et je défends ce droit-là, pose-t-elle sur le plateau de l’émission Objection (Sud FM), ce dimanche. Mais en même temps l’exercice d’un droit démocratique doit se faire dans le cadre organisé de la loi, sinon cela ne fonctionne pas. Vous ne pouvez pas aller manifester en face de l’Elysée parce que c’est organisé. Donc, je suggère à ceux qui voudraient manifester, qu’ils respectent les dispositions de la loi et des règlements. Fondamentalement, ce pays n’appartient pas aux politiciens, c’est ce qu’on oublie de dire. »

L’opposition compte manifester devant l’Assemblée nationale, le 19 avril, jour de l’examen en plénière du projet de loi instaurant le parrainage aux élections. Se disant prête à braver toute interdiction de cette manifestation.

« Ne jouons pas à nous faire peur, il faut savoir raison garder », tempère l’ancienne chef du gouvernement. Ces cris d’orfraie, on les entend depuis 2012, cela n’a rien de nouveau. Il y a eu tout au cours de notre histoire récente où on nous promettait de mettre le pays sens dessus-dessous. Non, parce que les Sénégalais ne vont pas suivre. Les Sénégalais sont des gens raisonnables. Et même ça, ce n’est pas possible parce que évidemment force doit rester à la loi. Il faut que les gens exercent leurs droits démocratiques en respectant les droits des autres. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here