«Eco-mafia »: Le ministère à l’assaut des bandits de l’environnement…

0
101
C’est dans un élan unitaire et engagé que le ministère de l’environnement et du développement durable veut mettre au crime contre l’environnement ou « ecomafia ».
À cet effet, un atelier de renforcement de capacité des agents du MEED et autres corps de défense, de sécurité et de sécurité s’est tenue à Thiès pour réfléchir sur des techniques de rédaction de pv, de lettres de poursuites des cas pratiques de même que sur les techniques de confiscation, saisie, de gardes de bien et de produits délictueux.
Pour bien mener ce travail, selon Bouna Manel Fall, conseiller technique numéro 2, le ministère de l’environnement et du développement durable a jugé nécessaire d’impliquer le judiciaire, la police, la gendarmerie pour faire face à ces bandes armées auxquelles le Sénégal fait face et ceci par des séries de formation.
Cependant pour attirer l’attention des acteurs sur l’ampleur des dégâts  Bouna Manel Fall de souligner que selon Interpol « 73 milliards reste la somme de trafic illicite noté dans le monde ». Toujours dans ce chapitre l’ecomafia occupe la 4e place.
Interpellé sur la sortie de Aly Haidar, ancien ministre de l’environnement fustigeant le comportement de puissances étrangères basées en Gambie et qui dévastent nos forêts, Bouna Manel Fall de souligner que même s’il existe des gens mal intentionnés, la Gambie et le Sénégal restent des frères et les deux autorités vont en parfaite synergie apporter des solutions à cette question…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here