Bougane Gueye Dany explique largement la philosophie Geum Sa Bopp

0
259
Bougane Guèye Dany, propriétaire du groupe Dmédia et président du mouvement Gueum sa bopp s’est confié à nos confrères de Walf TV, 7TV et Sen TV. Dans l’entretien qu’il leur a accordé, le leader de Gueum sa bopp a expliqué la philosophie de son mouvement tout en maintenant le suspense sur son éventuelle candidature à la présidentielle de 2019.

«Tous ceux qui ont assisté à mes différentes rencontres savent qu’il n’y pas eu de discours politique à aucun moment. Tous mes propos tournent autour des actions qu’il faut poser pour le développement, d’abord pour la personne, ensuite pour la nation. Donc, tous ceux qui participent à nos rencontres ont constaté qu’il n’y a pas de discours politique», a soutenu M. Bougane Guèye. Qui poursuit plus belle : «Mais ce qui est important dans cet entretien, c’est d’abord de remercier tous ceux qui, depuis plus de cinq mois, nous accompagnent dans les tournées que nous faisons dans l’intérieur du pays pour échanger avec les populations. On a parcouru plus de 37mille kilomètres», a renseigné le patron de Gueum sa Bopp.

Dans le même sillage, il ajoute : «On aurait pu pourtant rester dans nos bureaux…, mais vous savez moi, je suis un homme d’action, un chef d’entreprise. Quand je dois me prononcer sur une chose, j’attends d’abord d’avoir tous les éléments… J’aurai pu rester dans mon bureau et attendre que l’on me donne la température du pays, mais j’ai envie, mon équipe et moi, d’aller à la rencontre des Sénégalais, de nos concitoyens, où qu’ils se trouvent dans leurs villages, dans les coins et recoins du pays, pour nous rendre compte de visu de leur vécu quotidien. Cela s‘explique par le fait qu’il est important dans un pays que chacun sache qu’il a une part de responsabilités».

Pour M. Guèye, «le fait que chacun reste dans son coin et se contente de vendre son café tout en se désintéressant de ce qui fait marcher le pays, explique la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui. Il faut, vous-mêmes journalistes, de manière très directe, que vous compreniez que vous êtes des acteurs de développement, car les actes que vous posez contribuent à l’éveil des consciences. Donc, tout ce que l’on peut faire pour faire comprendre à tout un chacun qu’il est important pour la société, nous nous y attelons, nous le faisons partout», a encore claqué Bougane Guèye. Sur le même tempo, il ajoute : «à un moment, il faut que nous sachions que nous sommes tous responsables, il faut se lever et faire comprendre à la population que chacun est important pour le développement du pays.

C’est pourquoi nous sillonnons le pays de manière citoyenne pour faire comprendre aux populations qu’aimer son pays, c’est aussi se consacrer à Dieu. Pour vous rassurer, nous ne prônons pas un discours politique, c’est un discours d’éveil des consciences». Concernant son intention de briguer les suffrages de ses compatriotes, président Bougane de dire que la politique c’est des actes de noblesse, mais que lui-même n’est pas un politicien, plutôt un acteur du développement personnel. Néanmoins, il reconnaît à tout Sénégalais qui aime sa patrie le droit de nourrir l’ambition de présider à ses destinées. Selon lui, diriger un pays requiert des critères de références et les Sénégalais doivent savoir qu’ils ont un droit de regard sur ce qui se fait en leur nom. C’est pourquoi, dira-t-il, la responsabilité est collective, car ce sont aussi les populations qui choisissent leurs dirigeants. Le leader de Gueum sa Bopp a déploré aussi le fait que le Sénégal soit parmi les pays les plus pauvres et les plus corrompus du monde. Selon lui «si le Sénégal fait partie des pays les plus pauvres du monde, c’est parce que quelque part ce pays fait partie des plus paresseux, qui travaillent peu. Construire le pays incombe à tous les fils du pays», avise-t-il.

Dans la même veine, Bougane Guèye Dany de poursuivre : «Pourquoi notre économie ne décolle pas ? Elle ressemble à une charrette : l’économie est basée sur le secteur informel, et cela est un problème», a-t-il regretté. «Mon vœu le plus ardent est que le Sénégal soit un Sénégal où chacun pourra manger à sa faim, se soigner, vivre décemment». Pour Bougane Guèye, les politiques ont échoué. Selon lui, les responsabilités sont partagées, c’est pourquoi il sillonne le pays pour éveiller les consciences, faire comprendre aux populations que ce qui développe le pays, se trouve en lui-même. Concernant un éventuel deal avec Macky Sall, Bougane de dire qu’il ne voit pas la raison pour laquelle il devrait être un pion de Macky Sall. Il a rappelé qu’il s’est fait seul et a réussi grâce à la force du poignet. À propos de ses supposés déboires financiers qui l’auraient propulsé dans le monde politique, Bougane rassure tout de suite son auditoire, et dit qu’il est à jour: «ce sont des ragots». Tout ce qu’il possède, il l’a gagné à la sueur de son front. «Pourquoi les hommes politiques et les fonctionnaires sont-ils riches ?», s’est-il demandé. C’est au Sénégal seul où l’on trouve un fonctionnaire plus riche qu’un industriel. Tout le monde le sait mais personne n’ose le dire. Donc on est tous complice, a encore tapé du poing Bougane Guèye. Il dit travailler à faire comprendre aux gens que le pays leur appartient, et qu’il faut faire le bon choix et éviter les erreurs du passé. «Je fais comprendre aux gens que leur avenir est entre leurs mains. Il faut que les gens croient en eux. On nous parle d’un taux de croissance de 7%. Sur quoi est basée notre croissance ? Parce que tous les secteurs clé sont aux mains des étrangers», s’est-il interrogé. Selon lui, «il faut respecter les Sénégalais. Nous avons ce qu’il faut dans ce pays.

Mais est-ce qu’on leur fait confiance ? Aujourd’hui, le Sénégalais qui entreprend devient une cible des impôts. Toutes les politiques d’emploi initiées dans le pays sont des échecs», constate-t-il. Non sans rappeler ceci : «Quand Macky Sall est venu procéder à la fusion de toutes les agences, cela n’a pas eu les résultats escomptés, car les jeunes sont toujours à la recherche d’emplois», relève le patron de Gueum sa Bopp. «On a fait des tournées, on fera l’évaluation avant de nous déterminer. On a encore 38 localités qui nous demandent de venir, des gens qui se reconnaissent dans le message que nous délivrons. Personne n’est derrière moi, je suis un acteur de développement, j’œuvre pour un Sénégal meilleur», a exhaustivement expliqué Bougane Guèye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here