Des astéroïdes vont-ils percuter la Terre? “C’est sûr à 100%”

0
371
Asteroid impact on Earth
Dans un rapport particulièrement alarmant, des experts affirment que de nombreux astéroïdes sont en route vers la Terre et qu’une grande partie d’entre eux ne seront pas détéctés par les télescopes.

Soixante-cinq millions d’années plus tard, subirons-nous le même sort que les dinosaures? Le règne sans partage des humains sur Terre prendra-t-il fin parce que le ciel nous sera tombé sur la tête?

Sans tomber dans le sensationnalisme, des scientifiques de la fondation B612 affirment en tout cas que des astéroïdes frapperont bien notre belle planète. La fondation B612, basée aux Etats-Unis, est composée d’anciens astronautes et de scientifiques, lesquels travaillent pour “protéger la Terre contre les impacts d’astéroïdes.”

Indétectables et imprévisibles
Selon les experts, 18.000 astéroïdes sont actuellement sous surveillance. Le problème, c’est qu’une quantité bien plus conséquente d’entre eux sont indétectables, et donc tout à fait imprévisibles.

“Le champ de vision des télescopes est très petit, et le ciel est très grand”, rappelle la présidente de B612 Danica Remy au site news.com.au. “Nous pouvons actuellement déterminer à l’avance si l’un de ces 18.000 astéroïdes que nous avons observés va nous frapper. Mais nous ne pouvons pas savoir si l’un des millions d’astéroïdes que nous n’avons pas observés est sur la trajectoire de la Terre. Même avec une observation au télescope”, craint-elle.

Et la scientifique d’affirmer que la Terre sera percutée par un astéroïde. “C’est sûr à 100%, mais nous ne sommes pas encore certains de la date.”

Investir pour prévenir
Danica Remy appelle donc à la prévention, et cela passe évidemment par des investissements plus importants dans le secteur. “Actuellement, nos découvertes sont lentes: nous détectons environ 1000 astéroïdes par an et nous voulons augmenter ce taux de découverte à 100.000 par an, mais nous n’avons pas les instruments spatiaux ou les télescopes pour le faire”, déplore-t-elle. “Nous devons les trouver avant qu’ils nous tombent dessus”, exhorte encore la scientifique.

Au début du mois d’avril, la NASA a admis que des milliers d’astéroïdes mortels n’ont pas encore été détectés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here