Un plan à 34 milliards de dollars pour faire de l’Arabie un pays où il fait bon vivre

0
96
2018-03-07 17:04:37 epa06587324 Saudi Arabia's Crown Prince Mohammad bin Salman Al Saud poses with other delegates and ministers for a photograph ahead of a series of meetings inside 10 Downing Street, Central London, Britain, 7 March 2018. The visit takes place during a three day visit to Britain by the Crown Prince and a delegation from Saudi Arabia . EPA/WILL OLIVER / POOL

L’Arabie saoudite a officiellement lancé un programme de création de centres culturels et de loisirs prévoyant des investissements de 34 milliards de dollars d’ici 2020, ont annoncé jeudi soir des responsables saoudiens à Ryad.

“Le programme qualité de la vie 2020” est l’un des piliers du plan de réforme “Vision 2030” destiné à diversifier l’économie saoudienne et à atténuer sa dépendance du pétrole, inspiré par le prince héritier Mohammed ben Salmane, ont expliqué ces responsables. “Le programme va générer 300.000 emplois et les investissements publics s’élèveront à 50,9 milliards de riyals (13,3 milliards de dollars)”, a déclaré à la presse Ahmad Khatib, chef de ce programme et de l’organisme officiel pour le divertissement.

Sports, culture et loisirs
Le reste des financements sera assuré par le secteur privé et des partenaires étrangers, a-t-il expliqué. Il a appelé le secteur privé à investir dans ce programme qui comporte entre autres, la construction d’installations sportives, de salles de cinémas, de théâtres et de centre de loisirs.

L’objectif est d’améliorer, a-t-il souligné, le cadre et la qualité de vie des Saoudiens. “Cela contribuera à la satisfaction des Saoudiens et les incitera à investir dans leur pays et à y rester”.

Une population très jeune
La finalité du projet est d’inscrire trois villes saoudiennes dans la liste des 100 villes mondiales où il fait bon vivre, de créer un grand centre de loisirs aquatique, trois gros centres de loisirs et 16 centres de divertissements, selon les documents officiels distribués à l’occasion du lancement de ce programme.

Plus de la moitié de la population saoudienne a moins de 25 ans. Le royaume était fermé jusqu’ici et les Saoudiens les plus aisés se rendaient à l’étranger pour se divertir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here