Exonérations fiscales : L’impact budgétaire estimé à 300 milliards en 2015

0
98
Docteur en droit public (option fiscalité), Hamid Fall a présenté son ouvrage intitulé “La fiscalité dans tous ses états”, publié aux éditions “Harmattan Sénégal”. Occasion saisie par l’auteur et inspecteur des impôts et domaines pour partager ses réflexions sur la complexité de la matière fiscale.

“En 2015, l’impact budgétaire était autour de 300 milliards”, révèle-t-il. Un manque à gagner qui pourrait être utilisé pour satisfaire certaines revendications pressantes, selon Dr Hamidou Fall.

Or, “S’il est difficile de revenir sur les exonérations fiscales, il est possible cependant, dit-il, d’utiliser ce qu’on appelle les niches fiscales accroître les ressources publiques et financer les missions de l’État y compris les missions sociales”.

Dans le quotidien L’As du jour, il met en exergue la volonté de l’État de fiscaliser les commerçants du  secteur informel.

“Aujourd’hui, dans les États de l’Uemoa, on se rend compte que le secteur informel est très difficile à fiscaliser et développe des techniques souterraines pour échapper à l’impôt alors qu’il brasse beaucoup d’argent”, fera constater Hamid Fall.

Auteur: Seneweb news – Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here