Etudiant tué à l’Ugb : Aly Ngouille Ndiaye confirme, exprime ses regrets et annonce l’ouverture d’une enquête

0
86
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye vient de confirmer la mort d’un étudiant, lors d’affrontements ce matin à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.  Il fait état également de plusieurs blessés dans les rangs des forces de l’ordre dont un dans un état grave. « Nous regrettons l’incident survenu aujourd’hui à Saint-Louis. Depuis quelques jours, il y a quelques difficultés (sic) au niveau de l’Université Gaston Berger. Ce mardi, elles ont atteint leur paroxysme, et il y a eu des échauffourées entre les forces de sécurité et les étudiants. Des affrontements qui ont fait une vingtaine de blessés dont 18 gendarmes. L’un d’eux se trouve présentement dans un état un peu critique. Il y a aussi un étudiant qui est décédé à la suite de cet incident“, a-t-il dit lors d’un entretien à la Rfm. Aly Ngouille annonce l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités.

Fallou Sène, étudiant en 2e à l’Ufr Lettres et Sciences humaines a reçu une balle lors d’échauffourées avec les éléments de la gendarmerie et a rendu l’âme lors de son évacuation à l’hôpital régional. Il manifestait avec ses camarades pour le paiement de leurs bourses. Le ministre de l’Intérieur assure que le gouvernement est en train de prendre des dispositions pour résoudre ce problème. “Pas plus tard qu’hier, j’en ai parlé avec le ministre du Budget pour régler cette question des bourses. Mais malheureusement, les étudiants voulaient manger dans les restaurants sans présenter de tickets. Ce qui a motivé l’envoi par l’autorité de l’Université; des gendarmes pour préserver les investissements faits par les privés », a ajouté Aly Ngouille Ndiaye.

Leral.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here