Attaques contre le Cng : Les coaches ne sont “pas d’accord” avec les lutteurs

0
127

Omez Diagne, secrétaire général de l’Association des entraîneurs de lutte, se démarque des lutteurs dans leur combat contre le Comité national de gestion (Cng) de la lutte. Dans un entretien avec Sunu Lamb, il conteste la forme.

“Je ne suis pas d’accord. Il y a un règlement qui régit les lutteurs, ils ont accepté ces règles, rappelle-t-il. Ils peuvent demander un changement mais cette procédure n’est pas la meilleure. Dans l’ensemble, on ne peut changer un règlement à travers la rue et en cours du jeu.”

Omez Diagne estime qu'”fédération ne peut pas exister pour le moment car pour ce faire, il faut des ligues, des districts or, il n’y en pas dans l’arène”.

En outre, le secrétaire général de l’Association des entraîneurs de lutte demande aux lutteurs d’associer “l’ensemble des acteurs de la lutte”. Il signale que, par exemple, “les présidents d’écuries ne sont pas impliqués”.

Auteur: Seneweb news

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here