L’atroce secret de Whitney Houston révélé dans un documentaire poignant

0
70
///Whitney Houston. MTV Awards 1986. © PHOTO NEWS / PICTURES NOT INCLUDED IN THE CONTRACTS

“Le diable a essayé de m’attraper plusieurs fois. Mais il n’a pas réussi.” La voix de Whitney Houston s’élève dans la salle encore plongée dans le noir. Elle ne savait pas alors à l’époque où elle a prononcé ces mots qu’elle finirait par sombrer. Le documentaire présenté à Cannes à minuit hier et ce matin aux journalistes retrace la vie de la légende, décédée le 11 février 2012. Une révélation vient ponctuer et tenter d’expliquer les problèmes d’addiction dont souffrait Whitney Houston. Selon ses proches, Whitney a été agressée sexuellement dans son enfance par sa cousine, la chanteuse soul Dee Dee Warwick.

La révélation fait jaser sur la Croisette. Dans un documentaire qui retrace la vie mouvementée de Whitney Houston, on apprend qu’elle a été abusée sexuellement par Dee Dee Warwick, soeur de Dione, dans son enfance. Le nom est donné par son frère Gary et confirmé par d’autres proches de la chanteuse dont son assistante personnelle Mary Jones et sa belle-soeur Pat Houston.

“Pendant longtemps, en la regardant à l’écran, je me disais ‘il y a quelque chose chez cette femme qui a l’air de refléter un malaise. Elle a l’air de ne pas aimer son corps d’une certaine façon'”, a expliqué le réalisateur britannique Kevin Macdonald, Oscar du meilleur documentaire en 2000 pour “Un jour en septembre”, sur la prise d’otages aux JO de Munich en 1972. Il a alors sondé ses proches qui ont admis que l’enfance de Whitney, dépeinte au début de sa carrière comme idyllique ne l’avait pas été tant que ça.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here