La région africaine sur la voie de l’éradication de la poliomyélite

0
82
Genève, (APS) – Le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale a porté la voix des 47 Etats membres de la région africaine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans une déclaration relative aux efforts faits pour l’éradication de la poliomyélite.
La région africaine a accompli d’importants progrès pour l’éradication de la poliomyélite soutenue en cela par les partenaires techniques et financiers, a dit Abdoulaye Diouf Sarr au nom de ses pairs à la commission chargée de faire le point sur les avancées dans la lutte contre cette maladie.
Le Sénégal a été choisi dans cette commission pour parler au nom de la région africaine à la 71ème Assemblée mondiale de la Santé.
Cependant, a-t-il dit, les programmes de vaccination et de gestion des situations d’urgence à riposte vaccinale devront continuer à renforcer leur collaboration en vue d’une riposte rapide et efficace à une flambée ou à un éventuel événement lié à la poliomyélite.
Dans ce contexte, a dit le ministre, la poliomyélite doit entrer dans notre préoccupation de sécurité sanitaire mondiale. Ce, d’autant plus, a-t-il ajouté, que l’immunisation des enfants dans la routine est encore problématique dans nos pays en général et dans les pays en transition en général.
Il a évoqué également la baisse des ressources financières qui constitue une grande menace pour les programmes de vaccination.
La couverture sanitaire universelle et la réalisation des objectifs de développement durable liés à la santé reposent sur les investissements en faveur de la prévention par la mise en place de systèmes de vaccination forts, résilients et équitables, a souligné Abdoulaye Diouf Sarr au nom des ministres de la santé de la région africaine.
Cette déclaration servira de base de travail aux techniciens et experts de l’OMS pour prendre des résolutions en faveur de l’éradication de la poliomyélite.

ADL/ASB/ASG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here