Kaolack : l’Ussein va accueillir 2000 étudiants

0
101
iGFM – (Dakar) – L’Université du Sine-Saloum El Hadj Ibrahima Niass (USSEIN) va démarrer ses cours dès la prochaine rentrée universitaire en octobre 2018, avec une première cohorte d’environ 2000 étudiants, répartis entre ses campus de Fatick, Kaolack et Kaffrine, a annoncé son recteur, Amadou Tidiane Guiro.
« Nous pourrons démarrer les apprentissages et dès la rentrée scolaire prochaine, les campus de l’USSEIN de Kaolack, de Fatick et Kaffrine vont recevoir environ 2000 étudiants », a-t-il déclaré.
Le professeur Guiro s’entretenait avec des journalistes, jeudi à Fatick, au terme d’une visite de terrain marquant le démarrage des travaux de construction du campus de Fatick, prévus pour « une vingtaine de mois ».
Selon lui, cette ouverture attendue « avant la livraison définitive des travaux de construction des infrastructures de l’université répond à un engagement pris par le ministère de l’Enseignement supérieur, qui était de démarrer en octobre 2018 les apprentissages ».
Il a précisé qu’en attendant la fin des travaux, les cours se dérouleront dans des locaux prêtés par des structures d’enseignement implantées dans les régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack retenues pour abriter des campus.
« Ce sera le cas à Fatick, à Kaolack et à Kaffrine où l’USSEIN va disposer de locaux prêtés pour démarrer les enseignements dès la rentrée prochaine, et au même moment, les travaux de construction des UFR, des salles de cours, des amphithéâtres qui ont démarré dans ces trois régions, vont se poursuivre sur les sites retenus », a-t-il souligné.
Le recteur de l’Université du Sine-Saloum note signale que compte tenu de la situation, « il y a un programme de planification d’urgence destiné à accélérer la construction et la réception de certains salles de cours ou infrastructures sociales en attendant la fin de l’ensemble des travaux ».
« Pour la cas du campus de Fatick, où l’ensemble des travaux est prévu pour une durée de 20 mois, il y a des urgences pour que certains bâtiments puissent être prêts le plus rapidement possible en attendant la fin de l’ensemble des travaux et que les étudiants puissent les rejoindre », a-t-il par exemple relevé.
L’USSEIN, dont le financement global s’élève à 65 milliards de francs CFA, devrait à terme « montrer un nouveau visage de l’enseignement supérieur au Sénégal », a relevé le recteur Guiro.
Selon lui, 60 de ces 65 milliards sont destinés aux travaux de construction, les équipements et la logistique devant revenir à 4 milliards et 1 milliard CFA respectivement.
L’USSEIN, première université à vocation agricole du Sénégal, va avoir ses services répartis entre cinq campus à Kaolack, qui va abriter le rectorat, Fatick, Diourbel, Kafrine et Toubacouta. Elle est configurée pour recevoir à terme jusqu’ à 30 000 étudiants.
La pose de la première pierre de l’USSEIN a eu lieu en avril 2015 à Kaolack, sous la présidence du chef de l’Etat Macky Sall, en présence du khalife général de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niass.
Auteur : Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here