Le clash très violent entre Drake et Pusha T secoue la planète rap

0
87

Les rappeurs Drake et Pusha T, deux poids lourds du hip-hop américains, se livrent actuellement un duel à distance qui fait des étincelles. Si on les soupçonne de vouloir faire la promo de leur album respectif, la violence des propos rappellent qu’ils ne sont pas là pour blaguer.

Tout a commencé après une petite phrase lâchée par Pusha T sur la chanson “Infrared”, issue de son dernier album “Daytona” sorti vendredi dernier. Un opus qui a été, par ailleurs, intégralement produit par un certain Kanye West. Dans ce titre, l’ex-membre des Clipse envoie une petite pique à Drake. “It was written like Nas but it came from Quentin” (“Ça été écrit comme Nas mais ça vient de Quentin”), dit-il.

En réalité, Pusha fait référence à Quentin Miller, le “ghostwriter” de Drake. Dans le milieu du hip-hop, un “ghostwriter” est un artiste de l’ombre qui écrit les paroles d’un rappeur à sa place. Jay-Z l’a notamment fait pour Dr. Dre par exemple. Pusha affirme donc que c’est Miller qui écrirait les chansons du rappeur de Toronto, contrairement à ce que ce dernier affirme.
Drake a aussi clashé Kanye West pour avoir produit Daytona, l’album de Pusha. © photo news.

“Tu fais même pas partie du top 5”
Cette punchline n’a pas fait rire Drake, que du contraire. Le Canadien a décidé de répondre aux accusations de Pusha en sortant carrément une chanson pour clasher son compère, avec qui il entretient des rapports électriques depuis quelques années déjà. Le lendemain de la sortie de l’album, Drake sortait “Duppy Freestyle” pour lui répondre.

“Ne me pousse pas à bout quand je suis en mode album/tu fais même pas partie du top 5 des talents de ton label/Tu m’envoies des attaques, et j’y réponds”, lance-t-il, avant de s’adresser à Kanye West. “J’ai fait des choses pour lui dont je pensais qu’il n’aurait jamais besoin/le père a dû étendre la main et le prendre de ma part”.

Il rappelle aussi à Pusha que sa popularité n’est pas comparable à la sienne. “Dis à Ye’ qu’on va lui envoyer une facture, car on vient de faire monter tes ventes de 20 000”.

Dans la foulée, Drake sortait aussi “I’m Upset”, première chanson issue de son nouvel album qui paraîtra prochainement.

Send the invoice for the extra 20… https://t.co/41rd4OJeMF
— King Push (@PUSHA_T) 25 mai 2018

En écoutant les paroles qui lui étaient destinées, Pusha T a demandé à Drake sur Twitter de lui envoyer cette fameuse facture de 20.000 dollars. Et évidemment, l’interprète de “One Dance” s’est exécuté, en prenant soin de faire grimper le montant de 20 à 100.000 dollars pour “assistance promotionnelle et revitalisation de carrière”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here