Renapta Dénonce Orange Senegal à Touba

0
69

Les membres du Réseau national des prestataires de transfert d’argent (Renapta) de Touba comptent rencontrer le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, pour lui exposer ce qu’ils qualifient de « boulimie » de la part de leur fournisseur, Orange Sénégal. Ils ont tenu un sit-in au marché Occas de Touba. A travers ce nouveau plan d’actions, ils exigent également « l’arbitrage des autorités étatiques ».

« Si l’Etat en tant que régulateur économique ne fait rien, ce sont des centaines de milliers jeunes Sénégalais qui vont se retrouver au chômage », alertent ces membres, sur les ondes de Walf fm. Où ils lancent un « appel pressant au gouvernement afin de prendre des mesures urgentes et fortes pour sauver ce secteur névralgique. » Ils disent : « La plupart parmi nous de retour d’immigration, nous avons investi des centaines de millions de francs Cfa dans ce secteur.

Orange a décidé de réduire à néant nos rêves de reconversion. Grande a été notre surprise parce que nous avons constaté depuis quelques mois seulement après le démarrage de nos activités qu’Orange a commencé à soit revisiter tous les taux de commissions, soit reprendre à son compte certains de nos services. Le plus cocasse, c’est qu’Orange nous mène une concurrence déloyale. C’est la raison d’être de nos activités liées aux paiements des factures et de transferts d’argent. »

Auteur: 7sur7.be

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here