Plongée au coeur de la Pharmacie nationale d’approvisionnement, distributeur attitré de médicaments

0
226
Dakar, (APS) – L’importance de la Pharmacie nationale d’approvisionnement se mesure à son magasin central faisant face à l’entrée de la PNA, premier signe visible du rôle stratégique de cette structure en matière de d’approvisionnement en médicaments, de réception, de gestion des stocks et de distribution à travers les différentes structures de santé du Sénégal.
Située sur route du service géographique de Hann, entre le quotidien Le Soleil et la Société de gestion des pétroles du Sénégal (PETROSEN), la PNA “distribue quelque 964 produits et médicaments dont 282 médicaments” pour les centre de santé, 118 pour les postes et 52 pour les cases de santé, a expliqué le docteur Lam Toro Mamadou Seck, chef de son service distribution.
Il s’exprimait à l’occasion d’une visite guidée des locaux de la PNA, à l’intention de l’Association des journalistes en santé, population et développement.
La PNA, en charge principalement de l’approvisionnement en médicaments des onze pharmacies régionales d’approvisionnement du Sénégal, compte un magasin central abritant la zone de réception, un magasin des produits des programmes de santé prioritaires, des chambres froides, une zone de transfert ainsi qu’une zone réservée à la pharmacie régionale de Dakar.
La division réception est la porte d’entrée des médicaments, renseigne le docteur Ndèye Rokhaya Thiandoum, selon qui “tous les produits achetés, les médicaments des programmes de santé comme le Programme de lutte contre la tuberculose, le paludisme, le Sida sont préparés, vérifiés et reçus ici avant que la commission de réception ne le fasse”.
Autre division du service approvisionnement, celle chargée des stocks. “Ici, on compte 5 chambres froides où tous les vaccins, les insulines, les réactifs sont gardés, le magasin des produits des programmes de santé prioritaires et la zone de transfert”, explique docteur Sokhna Gaye, chef de la division des stocks.
Elle ajoute que la PNA “dispose aussi de 5 autres entrepôts aussi bien à Dakar que dans d’autres localités, car il se pose maintenant un problème d’espace pour garder tous les médicaments que nous avons acquis”.
Le travail de la PNA, notamment “la livraison des médicaments aux pharmacies régionales d’approvisionnement (PRA) se fait sur la base d’un plan mensuel de livraison en fonction des besoins exprimés par les PRA”, fait savoir Barkham Khouma, coordonnateur des pharmacies régionales d’approvisionnement.
“Actuellement, souligne-t-il, en 24 heures, on peut livrer des médicaments dans toutes les PRA jusqu’à Tambacounda”, une des régions les plus éloignées de la capitale, à 452 km à l’est du Sénégal.
La visite guidée de la PNA a pris fin à la Pharmacie régionale de Dakar, hébergée au sein de la PNA. La Pharmacie régionale de la capitale sénégalaise a la caractéristique de “se ravitailler de façon hebdomadaire du fait que la région de Dakar regroupe le tiers des populations du pays avec 10 districts sanitaires”, note la pharmacienne en chef, docteur Aissatou Ndiaye.
“Du fait des embouteillages, on prépare les commandes la veille et le matin de bonne heure, on procède à la livraison”, a-t-elle indiqué.
La Pharmacie nationale d’approvisionnement “a un principe qui lui est fondamental, c’est l’assurance qualité, résume sa directrice docteur Annette Seck Ndiaye. Nous sommes plus de 20 pharmaciens à travailler pour la disponibilité des médicaments dans les lieux adéquats”, a-t-elle conclu en faisant la synthèse de cette visite.
SKS/BK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here