MARY TEUW NIANE, LE MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION – « LE SENEGAL A PRIS LA MESURE DES DEFIS DU NUMERIQUE ET DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES EMERGENTES »

0
207

 

Le continent africain doit réorienter ses enseignements vers le numérique. C’est fort de cette conviction que le Sénégal s’est inscrit dans cette mouvance avec des réalisations comme l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), le Centre d’excellence africain en mathématique, informatique et Tic à Saint-Louis et des projets en cours dont la construction du parc technologique à Diamniadio.

 

En matière de numérique, le Sénégal est sur la bonne voie. C’est la conviction de Mary Tew Niane, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, qui a présidé la cérémonie d’ouverture du premier colloque international sur le numérique hier, jeudi 21 juin à Dakar. «Le Sénégal a pris la mesure des défis que le numérique et les sciences et technologies émergentes posent. Il dispose d’un Centre d’excellence africain en mathématiques, informatique et TICs à Saint-Louis et est entrain de construire la Cité du Savoir dont certaines composantes seront fonctionnelles dès juillet 2018 et qui constituera la base de formation de compétences de haut niveau et de production d’innovations dans le numérique, les sciences et technologies émergentes.»

 

Mieux, rappelle aussi  Mary Tew Niane, le Chef de l’Etat a alloué 1 milliard de francs Cfa pour appuyer les startups numériques dans le cadre de la création d’emplois rapides pour des jeunes et des femmes, en plus de la création du parc technologique. «Le président de la République, Macky Sall, a pris les décisions de créer le parc technologique dans la nouvelle ville en construction de Diamniadio, à 30 km de Dakar, et vient d’allouer une dotation de 1 milliard de francs Cfa pour supporter les startups numériques dans le cadre de la création d’emplois rapides pour les jeunes et les femmes».

 

Le ministre de l’Enseignement supérieur rassurera les participants au colloque, précisant que son ministère soutient leur démarche et que toutes les résolutions de cette rencontre feront, de sa part, l’objet de la plus grand attention et ne manqueront pas d’inspirer les politiques du département dans ce domaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here