Idrissa Seck : «C’est une honte pour Macky Sall» [Audio]

0
114

«Je ne suis pas un spécialiste du droit mais je sais que même les étudiants de 1re année en droit, savent qu’en matière pénale, s’il y a vice de forme, la procédure est nulle dans son entièreté, tacle le président de Rewmi, Idrissa Seck, repris par la Rfm. La Cedeao a établi de façon absolument indiscutable que l’Etat du Sénégal a violé des droits fondamentaux de la défense, a nié l’immunité du député Khalifa Sall. Donc, sur la base de ces nullités et de ces vices de procédure, de cette violation des droits fondamentaux, normalement, la Cour d’appel devrait libérer immédiatement Khalifa Sall.»

Idy d’enfoncer le clou : «C’est même une honte pour Macky Sall de discuter ça parce que la crédibilité du Sénégal, de la Justice sénégalaise en dépendent. J’espère que les magistrats auront le sursaut nécessaire pour profiter de cette occasion pour démontrer leur indépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif.»

L’ancien Premier ministre est d’avis que les «violations» relevées par la Cedeao constitue «le résultat de la manipulation de la justice à des fins politiciennes». Il ajoute : «Macky Sall a complètement vicié la démocratie sénégalaise. Il a violé la justice et son indépendance. Et, il viole constamment la Constitution et les règles de droit. Il ne mérite pas d’être là où il est.»

Idrissa Seck était hier à Pikine pour présenter ses condoléances à un de ses militants.

Idrissa Seck : «C’est une honte pour Macky Sall»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here