Pénurie d’essence : vers la fin de la galère des automobilistes

0
128

iGFM – (Dakar) – Après avoir tenté de nier l’évidence d’une rupture dans la distribution de l’essence, la société africaine de raffinage (Sar) reprend progressivement sa production après un arrêt d’à peu près quatre jours. La révélation est de Pape Alassane Dème du Conseil national des hydrocarbures. «La Sar a repris sa production progressivement. Il y a eu quatre bacs de 400 m3 de Super qui ont été produits et qui sont en cours d’être cédés aux différents distributeurs», a t-il affirmé dans les ondes de la radio Rfm, avant  d’expliquer les véritables raisons de cette rupture.

«On a noté effectivement quelques ruptures de stock au niveau de certains distributeurs. Ce sont essentiellement les distributeurs indépendants, dont Elton. Il y a d’autres stations également d’opérateurs qui sont pratiquement en rupture. C’est dû qu’à un moment donné, la Sar était pratiquement en arrêt de production. Cela a contribué à réduire l’offre disponible sur le marché national. En plus de cela, il y a un peu les importateurs qui n’arrivent pas à vendre à ces distributeurs indépendants.»

Selon M. Déme «Il y a eu un problème de centrale électrique au niveau de la Sar, qui avait quelques soucis techniques pour remettre tout cela en marche, révèle-t-il. Et, (pendant) à peu près quatre jours, la Sar n’a pas produit.»

IGFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here