Retrait des enfants des rues : 339 ont retrouvé leurs familles

0
137

Le ministre de la Bonne gouvernance, Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop a présidé, hier, la cérémonie de lancement de la Semaine nationale de l’Enfant à Ngor Diarama. Cette journée qui permet d’accentuer la réflexion autour du respect des droits des enfants, a été l’occasion saisie par le ministre de tirer un bilan reluisant de la campagne de retrait des enfants, en révélant que 339 enfants ont été retirés de la rue cette année.

Le ministre de la Bonne gouvernance qui présidait la cérémonie de lancement de la Semaine nationale de l’Enfant, hier mardi, a tiré un bilan satisfaisant du retrait des enfants de la rue entamé depuis mars 2018. « Après ce premier trimestre, je dirais qu’on a un bilan satisfaisant car 339 enfants ont été retirés de la rue », a affirmé la ministre.

Toutefois, elle reconnaît que « c’est un processus long parce que le temps d’identifier ces enfants d’aller discuter avec ceux de les conforter pour qu’ils puisent retourner dans leurs familles, ça prend énormément de temps ».

Le ministre qui s’exprimait devant une assemblée d’associations de protection de l’enfant et des membres de l’UNICEF a précisé que « 25 enfants ont été renvoyés en Guinée Bissau et 5 en Gambie ». Cependant, elle n’a pas manqué de déplorer le fait qu’il y ait un seul centre d’accueil pour ces enfants.

Par ailleurs, le ministre de la Bonne gouvernance a indiqué que « le Code de l’Enfant sera voté d’ici le mois de décembre ».

L’As

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here