Macky Sall sur les affaires Khalifa Sall et Karim Wade : “Aucune pression, nationale ou internationale, ne me fera reculer”

0
47
Le Président Macky Sall s’est prononcé sur les affaires Khalifa Sall et Karim Wade respectivement devant la Cour de justice de la Cedeao et à Monaco. Le chef de l’Etat a déclaré avec conviction qu’il ne va pas prêter le flanc à la pression sur ces dossiers, qui cristallisent toutes les passions depuis quelques jours. « Aucune pression, nationale ou internationale, ne me fera abandonner mon option de mettre fin à l’impunité, au détournement des biens public », a-t-il averti, mercredi, lors de la réunion de la direction de son parti.

A propos de l’affaire Karim Wade, rapporte L’Observateur qui donne l’information, le chef de l’Etat dit comprendre que « certains pays refusent de coopérer dans le rapatriement de (ses) biens ».

Mais, tient-il à préciser que «cela n’empêchera pas le Sénégal d’user de tous les moyens et voies légaux pour rendre aux Sénégalais leurs biens subtilisés par des personnes qui croient au-dessus de la loi ».

Macky Sall a déploré « la campagne d’intoxication et de manipulation » faite autour d’affaires judiciaires qui concernent les hommes politiques.

A ce propos, il a rappelé à ses hommes que « le respect de la démocratique et de l’Etat de droit est choix irréversible. Le régime ne faiblira jamais dans cette option ».

Il a aussi rappelé à ces derniers, «de ne laisser aucune parcelle de terre qui soit cédée à l’opposition dans sa campagne de dénigrement »

«Nous avons la majorité, la légitimé et c’est nous qui avons réalisé de belles choses pour les Sénégalais, alors pourquoi laisser le terrain aux autres ? C’est terminé maintenant », a-t-il décrété.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here